Getty Images

Nadal : un set pour se lancer, trois autres pour dérouler

Nadal : un set pour se lancer, trois autres pour dérouler

Le 01/09/2017 à 07:00Mis à jour Le 01/09/2017 à 08:02

US OPEN - Surpris lors du premier set par Taro Daniel, Rafael Nadal a ensuite repris les commandes du match pour conclure en quatre manches (4-6, 6-3, 6-2, 6-2) et filer au troisième tour. Il y affrontera Leonardo Mayer.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Bousculé mais pas coulé. Rafael Nadal ne s'attendait sans doute pas à une telle opposition face à Taro Daniel, 121e joueur mondial, vainqueur de seulement quatre rencontres sur le circuit principal en 2017. Pendant un peu plus d'un set, le numéro 1 mondial n'a pas trouvé la solution face à son adversaire, en réussite dans tout ce qu'il tentait. Mais l'Espagnol a fini pas ramener à la raison le Japonais pour conclure en quatre manches (4-6, 6-3, 6-2, 6-2) et rallier le 3e tour de cet US Open. Il y rencontrera l'Argentin Leonardo Mayer contre qui il n'a jamais perdu en trois confrontations.

Rafael Nadal a moins galéré que Roger Federer quelques heures plus tôt. Mais son match fût loin d'être limpide. Face à un Taro Daniel sans complexe, l'Espagnol a d'abord subi la réussite du Japonais qui a empoché le premier set avant de breaker au tout début du deuxième. Contraint de réagir s'il voulait éviter une fracassante sortie de route, le boss du circuit a resserré le jeu sur son service (68% de points gagnés derrière sa première balle lors du premier set contre 82% et 92% dans les deuxième et troisième).

35 fautes directes pour Nadal

Et il a trouvé la réussite sur ses balles de break. D'abord en recollant puis en distançant le Japonais dans ce deuxième set. La suite a été à sens unique avec un Nadal à 4/4 dans ses occasions de break, une baisse drastique du nombre de ses fautes directes (35 en tout) et un Japonais moins flamboyant qu'en début de match. Daniel Taro n'a plus marqué que quatre petits jeux et, malgré un dernier baroud d'honneur sur la dernière mise en jeu de Nadal (deux balles de débreak), il n'a pas été en mesure de prolonger les hostilités.

Rassuré, Nadal pouvait confier son soulagement au speaker du court Arthur-Ashe après cette victoire en quatre sets : "Tous les matches sont difficiles et il a très bien joué ce soir. C'est une victoire très importante, je suis heureux de passer ce tour." L'Espagnol était aussi conscient de ses difficultés sur cette rencontre. "Je sentais que je n'étais pas très bien mais j'avais beaucoup d'opportunités et je savais qu'en continuant, j'allais réussi à en convertir, a-t-il détaillé. Je suis ici pour essayer de m'améliorer chaque jour." Face à Leonardo Mayer, contre qui il n'a jamais perdu, il pourra poursuivre ses réglages mais devra éviter d'être cueilli à froid comme face au Japonais.

Rafa Nadal

Rafa NadalGetty Images

0
0