Getty Images

Ugo Humbert : "C'était chouette, c'est une belle expérience"

Humbert : "C'était chouette, c'est une belle expérience"

Le 30/08/2018 à 10:46

US OPEN 2018 – La belle aventure new-yorkaise d'Ugo Humbert a pris fin mercredi sur le Grandstand. Le jeune Français a cédé en quatre sets face à Stan Wawrinka, non sans avoir bousculé le Suisse pendant trois heures et demie. Il va quitter les Etats-Unis en ayant le sentiment d'avoir sa place sur le grand circuit où, rappelons-le, il mettait les pieds pour la première fois. A revoir, et vite.

Cela aurait pu être trop grand, trop tôt, trop vite. Trop tout. Ugo Humbert avait toutes les raisons de boire la tasse mardi. Lui qui, jusqu'à il y a quelques jours, n'avait encore jamais disputé le moindre match sur le grand circuit, et pas davantage de rencontre en trois sets gagnants, a été propulsé sur le Grandstand, un court à l'envergure inconnue pour lui, pour y affronter Stan Wawrinka, un triple vainqueur en Grand Chelem. Il aurait pu être intimidé et surclassé. Il n'a été ni l'un ni l'autre. Battu oui, mais en quatre sets (7-6, 4-6, 6-3, 7-5) et 3h30 de jeu.

Stan Wawrinka, bluffé, a rendu hommage à sa jeune et inexpérimentée victime. "C'était un beau combat", a jugé le Vaudois, qui a signé sa 9e victoire consécutive à Flushing, où il n'a plus connu la défaite depuis 2015. "Je m'attendais à un match compliqué, contre un joueur que je ne connais pas, mais qui est en pleine confiance après avoir gagné beaucoup de matches cet été." Wawrinka a donc découvert Humbert, et il a été épaté : "il joue vraiment bien, il donne très peu de rythme, il utilise beaucoup de variations. C'est un joueur qui essaie des choses, il est très agressif... Vraiment une grosse bataille et je suis content de m'en être sorti."

Vidéo - Wawrinka a rendu hommage à Humbert

01:18

"Je dois perfectionner mon jeu dans plein de secteurs"

Le signe le plus probant qu'Ugo Humbert a peut-être un vrai potentiel ? A sa sortie du court, loin de se contenter d'avoir livré une jolie bagarre face à l'ancien numéro 3 mondial, il était surtout déçu. "Oui je suis déçu, dit-il comme une évidence, parce que la victoire n'est pas au bout. Je pense que je peux faire beaucoup mieux, je dois perfectionner mon jeu dans plein de secteurs." Ugo Humbert n'avait pas envie de se satisfaire d'une défaite encourageante. Elle l'est pourtant, quand on sait où il était il y a encore deux mois.

Humbert en convient d'ailleurs, même si lui est peut-être moins surpris que d'autres par sa performance. Il savait ce qu'il avait dans la raquette. Mais le plus intéressant, c'est la manière dont il a géré l'évènement. Il n'a jamais coulé, notamment après la perte frustrante du premier set au jeu décisif, alors qu'il n'avait jamais été en difficulté sur son service. Ni après ses cinq balles de break non converties. Réussir à prendre ce deuxième set après y avoir concédé le premier break dans la foulée de la perte de la manche inaugurale en dit long. "J'ai bien vécu ce premier 'grand' match, résume-t-il. C'était chouette, c'est une belle expérience."

Son match, entre satisfaction et regrets, lui donne surtout des axes de travail pour la suite. "Accrocher Wawrinka comme ça me donne surtout envie d'aller travailler encore plus, poursuit le jeune Tricolore. Je sais où je dois travailler et comment, donc les objectifs sont assez précis. Avec mon équipe, et je veux souligner leur travail, on bosse dur pour essayer de me faire franchir encore un cap."

Vidéo - Malgré la défaite, Humbert s'est montré à la hauteur contre Wawrinka

04:10

Objectif Top 100 à court terme

Physiquement, il aura besoin de s'étoffer un peu, même si, mercredi, il n'a pas paru s'affaisser en dépit de conditions difficiles et de la durée du match. "C'était la première fois que je jouais quatre sets, en plus avec une chaleur de dingue. J'ai essayé de tenir et je ne me suis pas trop mal débrouillé sur ce point."

Le prochain objectif, au plan symbolique, est ce fameux Top 100, sorte de Graal pour tout jeune joueur du circuit. Humbert en est désormais tout près puisqu'il devrait figurer entre la 110e et la 115e place après l'US Open. "Oui, l'objectif est de rentrer dans le Top 100", confirme-t-il, en tout cas pour le court terme. Cela pourrait venir vite, d'autant que sa performance new-yorkaise va peut-être lui ouvrir quelques portes via des wild-cards.

Il serait ainsi très étonnant que l'Open de Metz ne lui réserve pas une petite invitation fin septembre. Pour le Lorrain qu'il est, ce serait même naturel. "Jouer Metz ? Ah oui, j'aimerais bien", sourit-il malicieusement, comme s'il avait déjà reçu quelques échos favorables. Là-bas ou ailleurs, on devrait de toute façon le revoir assez vite.

Vidéo - Humbert : "Je suis déçu car je sais que je peux faire mieux"

02:24
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0