Le ciel a fini par tomber sur la tête de Kei Nishikori. Peu convaincant lors de la tournée nord-américaine, et pas plus en jambes depuis le début de l'US Open, le Japonais a logiquement pris la porte avant la deuxième semaine après sa défaite face à Alex De Minaur, vendredi, lors du 3e tour. Roger Federer, vainqueur de Daniel Evans quelques minutes auparavant, peut se frotter les mains : il n'aura pas à se confronter au 7e mondial dans un éventuel quart de finale.

Grande première en Grand Chelem pour De Minaur

Roland-Garros
Encore un thriller parisien pour Gaston !
24/05/2022 À 18:22
Battu en quatre manches par l'espoir australien (6-2, 6-4, 2-6, 6-3), Nishikori a subi une défaite logique sur tous les plans : fond et forme. Complètement déréglé, en retard dans les échanges, le joueur de 29 ans n'a jamais réussi à trouver la bonne carburation face à un féroce gladiateur de fond de court. Auteur de 60 fautes directes, soit le double par rapport à son adversaire, privé de service dans sa globalité, Nishikori n'y était pas du tout. Seul le troisième set a fait exception lors de match à quasi sens unique. Mais cela n'a était qu'une éclaircie.
Pour De Minaur, ce succès tombe à pic. A côté de la plaque depuis janvier, où il avait gagné un titre à Sydney et joué un 3e tour à Melbourne, le 38e mondial a enfin retrouvé la bonne carburation et son tennis. Il jouera le premier huitième de finale de sa carrière en Grand Chelem face à Grigor Dimitrov ou le novice Kamil Majchrzak. De quoi espérer aller plus haut.
https://i.eurosport.com/2019/08/30/2666066.jpg
ATP Rome
Zverev prend le quart, Tsitsipas aussi malgré un départ diesel
12/05/2022 À 11:00
ATP Barcelone
Jour de pluie à Barcelone : Alcaraz et les autres devront revenir dimanche matin
23/04/2022 À 18:24