Si le maintien de l'US Open ne semble pas faire l'unanimité parmi les joueurs, certains s'en accommodent fort bien. A en croire Feliciano Lopez, dans des propos rapportés par nos confrères britanniques de Metro, Andy Murray en ferait partie. Si l'Ecossais n'a pas publiquement pris la parole sur le sujet, il se serait confié à son ami espagnol avec lequel il a gagné le tournoi du Queen's l'an passé en double. Privé de tennis depuis la phase finale de la Coupe Davis en novembre dernier, il aurait ainsi hâte de se tester à nouveau en Grand Chelem en simple du côté de New York, et ce malgré les conditions de sécurité sanitaire drastiques qui devraient être de rigueur.

"Quand je lui ai parlé voici quelques jours, il était vraiment enthousiaste à l'idée de jouer l'US Open. Il a recommencé à s'entraîner, je lui ai demandé comment allait sa hanche et il était positif. Il est possible qu'il rejoue. Je croise les doigts pour que ce soit le cas, bien sûr. Ce serait super pour lui, mais aussi pour tout le monde", a indiqué l'Espagnol de 38 ans qui s'est prêté au jeu de l'UTS de Patrick Mouratoglou, en remplacement de Félix Auger-Aliassime.

US Open
Highlights | Taro Daniel - Andrey Kuznetsov
25/09/2020 À 07:02

Murray reprend (enfin) sa raquette mais n'a rien perdu... de son humour

Murray n'a plus joué en Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2019

Au moment où la saison a été arrêtée par la pandémie de coronavirus en mars dernier, Murray était sur le point de se tester à nouveau en compétition lors du Masters 1000 de Miami (finalement annulé). L'ex-numéro 1 mondial ne s'est plus aligné en Majeur en simple depuis le 1er tour de l'Open d'Australie 2019, à l'issue duquel il avait cru faire ses adieux au tennis professionnel. Il avait ensuite subi une lourde opération à la hanche, avant de revenir à la compétition en double puis en simple à la fin de l'année, s'offrant au passage un titre à Anvers.

Contrairement à son rival Novak Djokovic, préoccupé par les conditions d'accueil qui s'annoncent drastiques à Flushing Meadows, Murray semble donc disposé à faire le voyage à New York si c'est effectivement possible. Après tous ces mois sans compétition, sa passion pour le tennis est intacte, et s'il faut faire quelques compromis pour la vivre à nouveau, il ne s'en formalise pas à en croire Lopez. En attendant, on le retrouvera sur les courts dans quelques jours pour la "Battle of the Brits", tournoi 100 % britannique organisé à Londres par son frère Jamie.

US Open
Medvedev protégé par l'US Open ? Une joueuse belge relance la polémique
16/09/2020 À 09:51
US Open
"De la tension et un niveau de jeu chancelant, c'est ça aussi que l'on veut voir dans le tennis"
16/09/2020 À 09:00