Elle porte désormais tous les espoirs bleus. Après l'élimination sèche de Corentin Moutet par Félix Auger-Aliassime dans le tableau masculin, Alizé Cornet était la seule Française à pouvoir atteindre la deuxième semaine de l'US Open. Et samedi, en night session, elle a confirmé sa belle forme du moment en s'offrant l'Américaine Madison Keys, tête de série numéro 7, sur abandon en début de deuxième set (7-6, 3-2) après 1h29 de jeu. Pour son premier huitième de finale à Flushing, elle affrontera la revenante et décidément surprenante Tsvetana Pironkova, tombeuse de Donna Vekic (6-4, 6-1).

Elle a complété sa collection. Alizé Cornet va jouer en deuxième semaine à New York, une performance qu'elle avait déjà réalisée dans les trois autres Majeurs (Open d'Australie 2009, Roland-Garros 2015 et 2017, Wimbledon 2014). Et elle l'a fait avec la manière puisqu'elle a sorti Madison Keys, finaliste malheureuse du tournoi voici trois ans. Certes, l'Américaine a dû jeter l'éponge, visiblement gênée par une blessure au cou, mais tout le mérite en revient à la Française qui a su tenir sa cadence à l'échange.

US Open
Cornet éliminée, fin de partie pour les Bleus à New York
07/09/2020 À 20:53

Lucide tactiquement, Cornet avait bien manoeuvré avant l'abandon de Keys

6 balles de break sauvées pour écoeurer Keys

Bien que dominée en puissance, Cornet a répliqué parfaitement en fond de court, limitant au maximum ses erreurs (16 contre 28 à son adversaire). Elle a su sauver une balle de break, synonyme de balle de set, contre elle à 4-5 dans le premier set, avant de passer devant en remportant le tie-break 7 points à 4. Pour ce faire, la 56e joueuse mondiale a intelligemment varié les trajectoires, bombant de temps en temps ses frappes de balle, ou usant de l'amortie avec parcimonie. Au filet, elle s'est également montrée efficace (11 points marqués sur 14 montées, soit 79 % de réussite).

Sous pression en début de deuxième manche, Cornet a écarté 5 nouvelles occasions de break en deux jeux de service, écoeurant une adversaire touchée physiquement et qui avait pris un temps mort médical pour se faire manipuler le cou. Keys a finalement écourté les débats en jetant l'éponge. Pour rallier pour la première fois de sa carrière les quarts de finale en Grand Chelem à 30 ans, la Française aura une belle occasion à saisir contre Tsvetana Pironkova qui continue d'étonner pour son tournoi de reprise après une pause de trois ans et être devenue mère de famille. La Bulgare n'a toujours pas perdu le moindre set en trois matches.

Tennis
Cornet : "De la solidarité ? Le tennis est un sport assez solitaire…"
31/03/2020 À 16:42
Roland-Garros
Cornet : "Roland peut être une embellie dans cette année 2020 très compliquée"
31/03/2020 À 16:38