A le voir s’entraîner ces dernières semaines sur terre battue, on pouvait s’en douter. Rafael Nadal a officiellement confirmé mardi qu’il ne défendrait pas son titre à l’US Open, programmé du 31 août au 13 septembre prochains à huis clos en raison du coronavirus. Le numéro 2 mondial a expliqué sur les réseaux sociaux que les conditions sanitaires n’étaient pas réunies pour qu’il fasse le voyage aux Etats-Unis, estimant que la pandémie n’était pas “sous contrôle”. Il n’a rien précisé quant à sa date éventuelle de reprise qui pourrait avoir lieu, en l’état actuel des choses, sur l’ocre romain en septembre.

US Open
Quiz - Pouvez-vous citer le Top 20 lors du dernier Grand Chelem sans Federer ni Nadal ?
06/08/2020 À 05:53

En quelques heures, le reste de la saison 2020 de tennis, déjà réduite à peau de chagrin, a pris encore un peu plus de plomb dans l'aile. Alors qu'on pouvait se demander si l'annulation du Masters 1000 de Madrid n'inciterait pas le "Taureau de Manacor" à enchaîner tournées américaine sur dur et européenne sur terre battue, l'intéressé a rapidement coupé court aux spéculations. Cette semaine de battement supplémentaire inattendue ne change rien à l'affaire : il ne traversera pas l'Atlantique.

La santé avant tout

N'hésitant pas à qualifier le calendrier de reprise de "barbare après quatre mois sans jouer", Nadal a donc choisi de ne pas prendre le moindre risque pour sa santé et celle des autres. Un choix sûrement facilité par la réforme exceptionnelle du classement ATP (18 meilleurs résultats comptabilisés entre mars 2019 et décembre 2020) qui lui permettra de ne perdre aucun point en faisant l'impasse sur Flushing Meadows. S'il reprend la compétition en 2020, le Majorquin devrait donc le faire sur terre battue à Rome, puis à Roland-Garros (27 septembre-11 octobre).

A l'instar des Australiens Ashleigh Barty et Nick Kyrgios, Nadal ne sera donc pas de la "fête" à Flushing Meadows malgré les efforts et la volonté de la Fédération américaine (USTA) d'organiser le Majeur américain à huis clos en créant une bulle sanitaire pour les joueuses et les joueurs. S'il a d'ailleurs salué le travail des instances pour assurer la reprise du jeu, l'Espagnol a conclu son message en disant suivre "son coeur" en décidant "de ne pas voyager pour le moment".

Mouratoglou : "Si les Top joueurs n'y vont pas, ça remettra en cause la tenue de l'US Open"

Djokovic, seul membre du Big 3 en lice ?

L'absence du numéro 2 mondial et tenant du titre porte un coup terrible à l'US Open qui avait déjà dû se résoudre au forfait de Roger Federer, blessé au genou, voici quelques mois. Orpheline des deux stars majeures du jeu de ces quinze dernières années, l'épreuve new-yorkaise s'accroche désormais à l'espoir de voir le numéro 1 mondial Novak Djokovic se produire sur le court Arthur-Ashe.

Le Serbe pourrait être tenté de faire le voyage à Flushing Meadows pour se rapprocher de ses deux rivaux en ce qui concerne le nombre de titres en Grand Chelem (17 contre 19 à Nadal et 20 à Federer). Mais l'intérêt sportif d'une éventuelle édition 2020 de l'US Open se réduit indéniablement plus les jours passent et les forfaits s'accumulent.

US Open
Highlights | Taro Daniel - Andrey Kuznetsov
25/09/2020 À 07:02
US Open
Medvedev protégé par l'US Open ? Une joueuse belge relance la polémique
16/09/2020 À 09:51