Les coulisses de Flushing Meadows sont décidément très agitées en ce moment. Alors qu'elle représentait la Fédération américaine de tennis (USTA) lors de la réunion en visio-conférence entre l'ATP et les joueurs mercredi, Stacey Allaster a pris du galon ces dernières heures. Toujours responsable du tennis professionnel à l'USTA, la Canadienne est devenue aussi la première femme à occuper le poste de directrice de l'US Open, remplaçant ainsi David Brewer.

US Open
"C'est égoïste de faire jouer l'US Open avec le coronavirus et les émeutes" : Kyrgios allume l'ATP
11/06/2020 À 09:32

Ancienne présidente de la WTA, Allaster ne manque pas d'expérience dans les instances dirigeantes du tennis et a poussé récemment pour l'introduction de l'horloge au service sur les circuits. Elle est aussi connue pour être l'une des grandes avocates de l'introduction du coaching sur le court.

Mais pour sa prise de fonction, la Canadienne aurait pu rêver d'un meilleur contexte. En raison de la crise du coronavirus, la Fédération américaine vient en effet de licencier 110 de ses membres et la tenue de l'US Open reste incertaine. De nombreux dossiers brûlants attendent donc Allaster dans ses nouvelles responsabilités, d'autant que les joueurs tu top 100, dans leur majorité, semblent hostiles à jouer cette année à Flushing Meadows.

US Open
Medvedev protégé par l'US Open ? Une joueuse belge relance la polémique
16/09/2020 À 09:51
US Open
"De la tension et un niveau de jeu chancelant, c'est ça aussi que l'on veut voir dans le tennis"
16/09/2020 À 09:00