Ugo Humbert n'y arrive toujours pas en Grand Chelem. Alors qu'il obtient par ailleurs de bons voire de très bons résultats, le numéro 2 français patine toujours autant dès qu'il met les pieds dans un tableau majeur. Pour la troisième fois consécutive après Roland-Garros et Wimbledon, il disparait dès le 1er tour. En ayant hérité d'un qualifié, en l'occurrence l'Allemand Peter Gojowczyk, il avait pourtant bénéficié d'un tirage au sort favorable, mais le Messin, loin du compte dans l'engagement et emprunté physiquement, a fini par céder en cinq sets.

Un petit tour et puis s'en va (déjà) : la défaite de Humbert face à Gojowczyk en images

Tout avait pourtant bien commencé avec un premier set survolé par Ugo Humbert (6-1). Mais après cette entame idéale, le Français a disparu de son match, alors qu'en face, Gojowczyk, sur la lancée de ses trois victoires en qualifications, a fait le sien : sans génie, mais solide, notamment au service. Pendant deux sets et demi, Humbert n'a plus inscrit que quatre jeux et lorsqu'il s'est retrouvé mené 3-1 dans la quatrième manche, balle de double break contre lui, après avoir laissé filer les deux sets précédents 6-1, 6-2, le couperet semblait devoir inévitablement tomber sur la tête de série numéro 23.
ATP Metz
Accrocheur comme jamais, Murray enfonce Humbert
21/09/2021 À 19:49

Humbert trop lent et sans intensité

On a alors bien cru qu'avec la complicité de son adversaire, soudain un peu plus tendu, le vainqueur du dernier tournoi de Halle allait faire tourner ce match. Ugo Humbert a sauvé ces deux balles de double break, puis il a débreaké avant de prendre une nouvelle fois le service de Gojowczyk pour recoller à deux manches partout. Pour un peu, ce n'était pas loin de constituer un petit miracle. Malheureusement pour lui, Humbert a connu un nouveau trou sous la forme d'un jeu de service catastrophique à 2-2 dans le dernier acte. Malgré trois nouvelles balles de débreak à 4-3, il n'allait pas s'en relever.
Si, dans l'attitude, le Français n'a jamais donné l'impression de renoncer, s'encourageant jusqu'au bout de la partie, il est apparu assez peu en jambes. Lent dans ses déplacements, souvent sans intensité, il n'était tout simplement pas dans le coup. Et en Grand Chelem, ça ne pardonne pas. Même contre un qualifié. Le niveau est trop dense et sa marge de manœuvre encore trop réduite face à ce type de joueurs pour qu'il ne se retrouve pas en danger dans ce genre de circonstances quand il affiche le visage qui a été le sien ce lundi sur le court numéro 9.
Après l'élimination de Benoît Paire quelques minutes plus tôt, la sortie de route de Ugo Humbert est un nouveau coup dur pour le tennis français, qui reste déjà sur deux tournois du Grand Chelem catastrophiques à Roland-Garros et Wimbledon. A titre plus personnel, Humbert va quant à lui devoir trouver les solutions pour devenir sur les plus grandes scènes le joueur qu'il sait être en des occasions moins prestigieuses.
ATP Metz
Murray-Humbert dès le 1er tour : ça va commencer fort à Metz
19/09/2021 À 17:27
US Open
La magie Alcaraz opère encore : nouvelle victoire en 5 sets et cap sur les quarts
06/09/2021 À 00:42