Baez blessé, Alcaraz en profite

Victoire face à Baez 7-5, 7-5, 2-0 ab
Un an après qu’il a frappé un grand coup à New York et s’est révélé à la face du monde, Carlos Alcaraz, qui sort de semaines un peu plus compliquées, a à cœur de briller de nouveau à Flushing Meadows. Sans survoler, dans un match disputé, il s’en est finalement sorti au bout de 2h30 de jeu face à Sebastian Baez, profitant de l’abandon sur blessure de l’Argentin alors qu’il avait fait la différence dans le troisième acte (7-5, 7-5, 2-0 ab).
ATP Finals
Tsitsipas battu, seul Nadal peut désormais empêcher Alcaraz de finir numéro 1
14/11/2022 À 22:31
Auteur de 32 coups gagnants, l’Espagnol a encore fait parler son tennis explosif et agressif, mais, à l’image de ces dernières semaines il a aussi tremblé à quelques reprises, en témoigne ces 47 fautes directes. Cela ne l’a pas empêché, dans un premier set accroché, de faire la différence au meilleur des moments, à 6-5 en sa faveur, breakant son adversaire pour prendre les commandes de la partie.

Alcaraz n'y a vu que du feu : le lob génial de Baez

Bien lancé dans la deuxième manche, où il menait 2-0, il a vu le besogneux argentin prendre son service dans la foulée, pour lancer un nouveau bras de fer. Mené 4-3, il a bien réagi en débreakant tout de suite, agressant son adversaire dès qu’il le pouvait derrière sa deuxième balle de service (seulement 42% de points gagnés par Baez), pour finalement remporter, encore une fois au finish, le deuxième acte.
Finalement, il a vu son adversaire touché à la jambe gauche, accoudé à son banc, en larmes, devoir déclarer forfait alors que le numéro 4 mondial menait 2-0 dans le troisième set. Désolé pour Baez, Alcaraz ne pouvait que saluer le publie. Il va désormais pouvoir préparer son match du deuxième tour, où il affrontera un autre Argentin, Federico Coria, qui a expédié le Néerlandais Griekspoor en trois sets (7-5, 6-4, 6-3).

Immobile, en larmes et blessé : Baez, l'abandon déchirant

Dimitrov expéditif

Victoire face à Johnson 6-3, 6-2, 6-2
C’était le "Dimitrov express". Le Bulgare Grigor Dimitrov s’est débarrassé de Steve Johnson en 1h35 de jeu, seulement, lors du premier tour de l’US Open, en ne laissant en cours de route que 7 jeux (6-3, 6-2, 6-2). Face au 110e mondial, le demi-finaliste de l’édition 2019, auteur de 23 aces, s’est notamment montré impérial derrière sa première balle de service (95% de points remportés) pour écœurer son adversaire.

Une grosse raclée pour commencer : le résumé de la victoire de Dimitrov face à Johnson

Alors qu’il reste sur deux éliminations de suite au deuxième tour à Flushing Meadows, Dimitrov tentera d’enfin passer l’écueil face à un autre local de l’étape, Brandon Nakashima, qui s'est débarrassé du qualifié russe Pavel Kotov en trois sets (7-6(4), 6-2, 6-2).

Cilic n'a pas eu à forcer

Victoire contre Marterer 6-3, 6-2, 7-5
Forfait à Wimbledon pour cause de Covid, Marin Cilic, huitième de finaliste à l’Open d’Australie et en demi-finale de Roland Garros cette année, est venu à New York avec des ambitions. Le lauréat de l’édition 2014 a bien entamé son parcours, en dominant en trois sets le qualifié allemand Maximilian Marterer (6-3, 6-2, 7-5).
Impérial derrière sa première balle de service (90% de points remportés), le Croate ne s’est presque jamais fait peur sur sa mise en jeu (2 balles de break concédées, toutes deux sauvées), et c’est donc logiquement et sans forcer qu’il rallie le second tour, au contraire de Marterer éliminé pour la 4e fois en autant de participation au premier tour à Flushing Meadows. Cilic y affrontera Albert Ramos, qui a disposé de Norbert Gombos en 3 manches (6-3, 6-4, 7-5).

Cette fois, Cilic n'a pas raté son entrée : le résumé de sa victoire sur Marterer

Rublev s’est fait peur

Victoire contre Djere 7-6 (5), 6-3, 3-6, 4-6, 6-4
Alors qu’il avait le match en main, au terme de deux premiers sets remportés au forceps, le Russe Andrey Rublev, 11e mondial, deux fois quart de finaliste à New York (2017 et 2020), s’est fait une belle frayeur face à Laslo Djere.

Serein puis bousculé, Rublev a dû s'employer face à Djere

En laissant le Serbe arracher un cinquième set, il s’est encore signalé par quelques crises de nerfs, avant de finalement dominer son adversaire au bout de 3h41 de jeu (7-6 (5), 6-3, 3-6, 4-6, 6-4). Il tentera d’éviter de nouvelles montagnes russes face au Sud-Coréen Kwon, au second tour.

Sinner dans la douleur

Victoire contre Altmaier 5-7, 6-2, 6-1, 3-6, 6-1
Huitième de finaliste l’an passé, le 13e mondial Jannik Sinner a bien failli prendre la porte d’entrée, face au 93e joueur au classement ATP, Daniel Altmaier. Mais l’Italien a de la ressource, et il l’a prouvé pour s’imposer au bout du suspense face à l’Allemand, après un combat de 3h35 (5-7, 6-2, 6-1, 3-6, 6-1).
Auteur de 16 aces et 51 coups gagnants, il a encore régalé le public, et, probablement contrarié par l’adversité, il a fini très fort, remportant les 5 derniers jeux de la rencontre pour rallier le deuxième tour, où l’attend le qualifié américain Christopher Eubanks, qui s’est signalé en effaçant Pedro Martinez en 3 sets (7-5, 6-3, 7-6 (3)).

Hurkacz n'a pas traîné

Victoire contre Oscar Otte, 6-4, 6-2, 6-4
Sorti dès le 1er tour à Wimbledon, Hubert Hurkacz avait quelque chose à se faire pardonner. Et il l'a bien fait, dans la lignée de sa récente finale du côté de Montréal. Opposé à l'Allemand Oscar Otte, le 10e joueur mondial n'a pas fait dans le détail, avec trois petits sets réglés en 1h45 de jeu. Ses 18 aces l'ont largement aidé à ne jamais céder sur sa mise en jeu. A ne jamais être inquiété, même, puisqu'il n'a pas eu la moindre balle de break à défendre.
En face, Otte s'est fait breaker à 1-1 dans chacun des trois sets. Impossible, dans ces conditions, de poser les bases d'un hypothétique exploit. C'est le Biélorusse Ilya Yvashka qui attend le Polonais au prochain tour.
ATP Paris
Un dernier service retenu et Alcaraz a jeté l’éponge
04/11/2022 À 17:12
ATP Paris
L'abandon d'Alcaraz propulse Rune en demi-finale
04/11/2022 À 16:59