Comment avez-vous retourné la situation ?
R.G. : Après avoir perdu les deux premiers, j'ai décidé de jouer plus agressif, de monter au filet et de me battre parce que je n'avais plus rien à perdre et plus de pression.
Est-ce la plus belle performance de votre carrière ?
Wimbledon
Clément-Llodra, les nouveaux Mousquetaires
09/07/2007 À 08:07
R.G. : Oui, c'est mon plus beau résultat. C'est un énorme match. Je ne dirai pas que c'est le début de ma carrière, mais c'est une nouvelle étape.
Comment expliquez-vous votre transformation entre le début du match et la fin ?
R.G. : J'ai deux côtés. Parfois je suis renfermé sur moi-même, je n'arrive pas à lâcher mes coups. C'était le cas au début, quand Roddick avait l'emprise sur le match. Après je me suis dit que j'allais me lâcher, montrer plus mes émotions. C'est mon autre côté. C'est là que je suis le meilleur.
Comment avez-vous abordé le dernier set ?
R.G. : Je le sentais un peu fatigué, mais j'avais peur aussi d'avoir des crampes. Et puis il commençait à lâcher beaucoup d'aces, ce qui est inquiétant avec un serveur comme lui.
Votre service a-t-il été la clé du match ?
R.G. : Sur gazon, c'est capital, mais j'ai aussi raté très peu de passings de revers.
Qu'avez-vous pensé quand vous avez été breaké dans le troisième set ?
R.G. : Je n'y croyais plus trop. A 6-4, 6-4, 3-2, je me suis dit que j'étais un peu dans la m... J'ai regardé Eric (Deblicker, son entraîneur) et j'ai vu qu'il faisait un peu la gueule.
Et après la balle de match ?
R.G. : Que c'était énorme. C'est une autre dimension que ce que j'ai vécu ailleurs. Il s'est passé des choses superbes aujourd'hui, mais par contre rejouer demain à midi je ne m'y attendais pas et ça, ce n'est pas facile.
Le tournant du match a-t-il été votre premier break dans le troisième set ?
R.G. : Pas encore, parce que à ce moment-là je me dis que je suis encore mené 2 sets à 0 et que ça reste chaud. Le tournant, c'est quand je gagne le troisième set. Il commence à cogiter, à faire plus de fautes et je me dis que tout peut arriver.
Wimbledon
5/5, Federer rejoint Borg
09/07/2007 À 07:00
Wimbledon
Venus règne encore
09/07/2007 À 06:08