Getty Images

Angelique Kerber va perdre sa place de n°1 après sa défaite face à Garbiñe Muguruza (4-6, 6-4, 6-4)

Kerber assurée de perdre sa place de n°1 après sa défaite face à Muguruza

Le 10/07/2017 à 15:12Mis à jour Le 10/07/2017 à 17:34

WIMBLEDON - Angelique Kerber va rendre son trône de n°1 mondiale. Battue en trois manches après un combat immense face à Garbiñe Muguruza (4-6, 6-4, 6-4), lundi en huitième de finale, l'Allemande va devoir céder son strapontin à Karolina Pliskova, déjà éliminée, ou Simona Halep si cette dernière atteint les demies à Londres, après le tournoi.

Le tennis féminin aura une nouvelle n°1 mondiale après Wimbledon. Battue en trois sets par Garbiñe Muguruza en huitième de finale (4-6, 6-4, 6-4), lundi à Londres, Angelique Kerber va rendre son trône dans une semaine au lendemain de la fin du tournoi. Finaliste en titre, l'Allemande a cédé en toute fin de rencontre face à l'Espagnole dans le choc 100% anciennes finalistes. Très attendu, ce 4e tour a proposé un formidable combat qui aura eu raison de la joueuse de Brême dont la saison 2017 ressemble de plus en plus à un chemin de croix.

La place de n°1 mondiale sera une course entre deux prétendantes : Karolina Pliskova, actuelle dauphine de Kerber au classement WTA, et Simona Halep, actuelle 3e mondiale. Entre les deux joueuses, c'est Halep qui a les clés de sa destinée entre ses mains. Toujours en lice dans le tournoi après sa victoire sur Victoria Azarenka en huitième de finale lundi (7-6, 6-2), la Roumaine devra atteindre les demi-finales pour s'emparer du pouvoir. Déjà éliminée de son côté, après sa chute survenue au 2e tour face à Magdalena Rybarikova, Pliskova devra regarder tout cela depuis sa télévision.

Muguruza a retrouvé le top niveau

La chute de Kerber contraste un peu avec ce qu'elle a proposé lors de son choc face à Muguruza. Dominatrice pendant une longue partie de la rencontre, la double vainqueur en Grand chelem a retrouvé son meilleur tennis et probablement disputé son match le plus abouti de la saison 2017 devant le public du court n°2. Il lui a juste manqué la finition pour retrouver les quarts de finale à Church Road. Un peu juste en fin de rencontre, elle a de quoi nourrir des regrets au moment de faire le bilan de ce choc dont on parlera encore dans quelques mois.

Il faut rendre grâce à Muguruza. Très irrégulière à Roland-Garros, l'Espagnole a elle aussi déployé son tout meilleur tennis lors de cette rencontre qui aura atteint des standards pas encore aperçus cette saison. Sortie au 2e tour la saison dernière, la protégée de Conchita Martinez semble repartir sur de bonnes bases après une année post victoire à Roland-Garros très compliquée. Elle affrontera Svetlana Kuznetsova, qui sort d'une décennie sans avoir joué un quart de finale à Wimbledon, pour une place en demie. Vu le profil des deux joueuses, fort probable qu'on assiste à un autre "partidazo".

0
0