Getty Images

En quarts sans avoir perdu un set, Cilic a une bonne tête d'épouvantail

En quarts sans avoir perdu un set, Cilic a une bonne tête d'épouvantail
Par AFP

Le 10/07/2017 à 16:33Mis à jour Le 10/07/2017 à 21:44

WIMBLEDON - Marin Cilic s'est promené lundi en huitièmes de finale face à Roberto Bautista Agut, étrillé en trois manches (6-2, 6-2, 6-2) et seulement 1h41 de jeu. En quarts de finale, le Croate retrouvera Gilles Muller, tombeur de Rafael Nadal au terme d'un match marathon.

Marin Cilic a pris un abonnement en quarts de finale à Wimbledon. C'est la quatrième année consécutive que le Croate atteint ce stade de la compétition. En 2014, 2015 et 2016, il avait échoué aux portes du dernier carré. Il tentera de faire mieux cette fois, face à Gilles Müller qui a sorti Rafael Nadal.

En attendant d'essayer de briser son plafond de verre londonien, Cilic continue d'impressionner. Lundi, il n'a laissé aucune chance à Roberto Bautista Agut, démantelé en trois petits sets et 101 minutes sur le court N.12.

Le N.6 mondial a signé une véritable démonstration avec neuf aces et 38 coups gagnants pour seulement 17 fautes directes. Il a aussi réussi pas moins de sept breaks. Le pauvre Roberto Bautista Agut a souffert le martyre sur son engagement, avec notamment un bilan famélique sur sa second balle (seulement 20% de points gagnés derrière celle-ci).

Voici donc Marin Cilic en quarts sans avoir perdu le moindre set, une grande première pour lui sur le gazon anglais, et après à peine huit heures passés sur les courts. Il sera un très sérieux client au prochain tour, d'autant que si son adversaire ne sera pas Rafael Nadal, mais Gilles Müller, il aura 4h48 de tennis dans les jambes.

0
0