Getty Images

Wimbledon : Garbiñe Muguruza s'incline au 2e tour contre Alison Van Uytvanck (5-7, 6-2, 6-1)

Tenante du titre, Muguruza chute à son tour

Le 05/07/2018 à 22:03Mis à jour Le 06/07/2018 à 01:46

WIMBLEDON - L'hécatombe se poursuit à Londres. Déjà orphelin de cinq des huit premières têtes de série, le tableau féminin a cette fois perdu, jeudi soir, la tenante du titre, Garbiñe Muguruza. La numéro 3 mondiale a chuté en trois manches face à Alison Van Uytvanck (5-7, 6-2, 6-1) après 1h51 de match. La Belge sera opposée à Anett Kontaveit pour une place en huitième de finale.

Wimbledon est terminé pour Garbiñe Muguruza. Opposée à la Belge Alison van Uytvanck, la tenante du titre a pris la porte sans ménagement après une défaite en trois manches (5-7, 6-2, 6-1), jeudi soir, au 2e tour. Longtemps aux commandes de la rencontre, l'Espagnole s'est faite renverser par sa rivale. Et avec la manière. La Belge n'a pas du tout volé sa victoire.

Ce revers de la double vainqueur en Grand chelem, tête de série n°3 du tournoi, est venu ternir de manière plus prononcé le pauvre bilan des têtes de série principales du tournoi dans cette édition 2018. Muguruza est ainsi devenue la sixième des huit premières têtes de série à disparaître du tableau. Alors que le 3e tour n'a même pas débuté, il ne reste plus que Simona Halep, la tête de série n°1 et Karolina Pliskova, la tête de série N°7, en course. Ce Wimbledon restera dans tous les cas celui de la faillite du Top 10 chez les dames.

Muguruza n'a jamais été à l'aise

Très bien partie dans cette rencontre piège, Muguruza n'a pourtant jamais été réellement à son aise face au jeu sans rythme proposé par sa rivale. Breakée à deux reprises dans le premier acte, elle n'a jamais été réellement à l'aise derrière son engagement. Un mal incurable. Son irrégularité dans le jeu l'a irrémédiablement condamnée à faire la course derrière dans les deux dernières manches.

Longtemps capable de bien lire l'engagement de la 47e mondiale, Muguruza a définitivement lâché prise en plein coeur du deuxième set. Breakée une quatrième fois de la rencontre à 2-3, elle n'a jamais retrouvé un fil conducteur dans son jeu par la suite. La fin de la rencontre a ressemblé à un calvaire : ses nombreuses prises de risques ont toujours trouvé une réplique. Le jeu varié de van Uytvanck a fait merveille sur le court n.2.

Avec un tableau dégagé, la native de Vilvoorde peut voir loin. Avant cela, il faudra se débarrasser d'Anett Kontaveit. Après des débuts difficiles sur gazon, l'Estonienne va disputer les seizièmes de finale du tournoi pour la deuxième fois consécutive. Pour van Uytvanck, ce 3e tour sera une grande première : elle n'avait gagné qu'un match au All England Lawn Tennis and Croquet Club avant 2018.

0
0