Getty Images

Stan Wawrinka éliminé par Daniil Medvedev au 1er tour

Wawrinka, un petit tour et puis s'en va

Le 03/07/2017 à 20:57Mis à jour Le 03/07/2017 à 21:43

WIMBLEDON - Un jour de compétition et déjà une surprise : sur le central du All-England Club, le Suisse Stan Wawrinka a pris la porte, poussé dehors par le jeune Daniil Medvedev en quatre sets (6-4, 3-6, 6-4, 6-1). Le Russe, classé à la 49e place mondiale, remporte là son tout premier match en Grand Chelem. Il affrontera le Belge Ruben Bemelmans, tombeur de Tommy Haas (6-2, 3-6, 6-3, 7-5).

Il fallait remonter à Roland-Garros 2014 pour voir Stan Wawrinka chuter dès le premier tour d'un tournoi majeur. C'était quelques mois après sa première victoire majeure à l'Open d'Australie. Mais il fallait aller moins loin pour le voir chuter dès les premiers tours de Wimbledon. L'an passé, il s'était déjà incliné au 2e tour face à Juan Martin Del Potro. Entre 2010 et 2013, le Suisse n'a même gagné qu'un seul match en quatre éditions, avant que deux quarts de finale joués en 2014 et 2015 ne le réconcilient un peu avec le gazon. Et comme une décompression presque prévisible, cette rechute s'est opérée trois semaines après avoir joué une nouvelle finale à Roland-Garros.

Première victoire en Grand Chelem pour Medvedev

En face, le Russe a rapidement senti qu'un exploit était possible en empochant le premier set. Le Suisse a donné beaucoup de points et a eu bien du mal à servir efficacement. Wawrinka a tout de même redressé la barre dans le deuxième acte en breakant rapidement son jeune adversaire. Le troisième set a ainsi été décisif dans la victoire de Medvedev : à 5-4 sur la mise en jeu de l'Helvète, le Russe a eu 4 balles de set dans sa raquette. Les trois premières ont été sauvées par le N.3 mondial, mais pas la quatrième, convertie sur une faute directe. Le match avait basculé.

Dans le quatrième set, Medvedev a appuyé sur le champignon en prenant le service de son adversaire au 4e jeu. Break qui s'est ensuite transformé en double break sur un jeu blanc. La messe était dite pour le Vaudois qui a finalement rendu les armes 6-1 dans cette dernière manche. Après deux échecs au premier tour de Grand Chelem à Melbourne et à Paris cette année, Medvedev signe là son entrée dans la cour des grands, lui qui était 250e mondial et éliminé en qualifications de Wimbledon il y a un an... Cela valait bien un petit bisou au gazon.

0
0