Elles seront donc trois Françaises à briguer une place en huitièmes de finale du tableau féminin. La présence de Caroline Garcia était attendue. Celle d'Alizé Cornet espérée. Clara Burel, elle, constitue la très jolie surprise de ce début de quinzaine. Sortie des qualifications, au terme d'un dernier match éprouvant, la Bretonne vit pour l'heure un US Open de rêve. Après son exploit face à Elena Rybakina au premier tour, elle a eu le grand mérite d'enchaîner jeudi contre Alison van Uytvanck.
La Belge n'a peut-être pas le CV de la toute récente lauréate de Wimbledon, mais c'est une pensionnaire du Top 50 (elle pointait au 43e rang en arrivant à New York) et c'est donc une nouvelle performance de choix pour Clara Burel. Le jeu tout en variations de la Française a fini par avoir raison de son adversaire, qui a eu un mal de chien à s'adapter. Montées au filet, slices des deux côtés à l'échange, la Rennaise, qui évolue sans entraîneur à Flushing Meadows, a tout fait.
US Open
Burel, le second souffle inattendu
03/09/2022 À 10:04

Et maintenant, Sabalenka

Elle a aussi eu le mérite de ne pas céder à la panique après la perte du deuxième set, concédé après avoir pourtant recollé au score alors qu'elle avait été breakée. Le dernier acte a été tendu. Clara Burel a lâché son service dès le troisième jeu pour se retrouver au pied du mur. Heureusement pour elle, la Française a rétabli la situation dans la foulée pour effacer ce break. Jusqu'à 5-4 en faveur de Burel, il n'y a ensuite plus eu la moindre balle de break d'un côté ou de l'autre. Mais la suivante serait aussi une balle de match.
Là, Alison van Uytvanck a craqué. Alors qu'elle menait 30-15, la Belge a commis une première faute en coup droit puis deux autres en revers. C'est bien dans ce domaine (42 fautes directes contre 29) qu'elle a coincé jeudi sur le court N°5. Tant mieux pour Clara Burel. Ce ne sera pas le premier 16e de finale de la jeune Tricolore puisqu'elle avait déjà atteint ce cap à Roland-Garros à l'automne 2020.
Elle avait, à l'époque, eu du mal à le digérer. Mais cet US Open pourrait la relancer totalement. Au prochain tour l'attend un gros poisson en la personne d'Aryna Sabalenka (tête de série numéro 6), mais la Bélarusse n'est pas imprenable. C'est même un miracle qu'elle soit encore là puisqu'elle s'en est sortie jeudi en sauvant deux balles de match après avoir été menée 6-2, 5-1 contre Kaia Kanepi.
US Open
Paire envisage la longue pause : "Je n'ai même plus envie de m'énerver sur un terrain"
30/08/2022 À 22:00
US Open
La sensation Burel !
30/08/2022 À 19:31