Londres n'assistera pas au duel entre Ashleigh Barty et Serena Williams ! Alors qu'un alléchant quart de finale se dessinait entre les deux femmes, la numéro 1 mondiale a chuté sur une marche inattendue, en la personne d'Alison Riske, 55e joueuse mondiale. Impressionnante depuis son sacre parisien, sur une série de quinze matches sans défaite, l'Australienne semblait marcher sur l'eau depuis quelques semaines.

Et lorsqu'elle a empoché le premier set en une demi-heure, on ne donnait pas cher de la peau de l'Américaine. Mais l'improbable s'est produit. Et c'est bien Riske qui s'invite en quarts.

Open d'Australie
Barty et toute l'Australie tombent à la renverse
30/01/2020 À 04:58

La machine Barty est tombée en panne

La mécanique a fini par se gripper. Presque brutalement. Solidement aux commandes, la lauréate de Roland-Garros est sortie de son match, bien aidée en ce sens par l’efficacité clinique de Riske dans la deuxième manche avec deux balles de break converties sur deux tentatives. De quoi remettre les deux joueuses à égalité. Mais de quoi faire disjoncter le jeu de l’Australienne, inhabituellement imprécise (24 fautes directes).

C’est finalement au pire moment dans la manche décisive que Barty a perdu pied. Lorsqu’elle était menée 4-3 dans le troisième set. Une seule balle de break a suffi à Riske pour prendre sa chance et s’envoler vers son quart rêvé. Inattendu tant l’Américaine avait souffert pour passer ses tours précédents, passant près de 7h sur les courts avant ce huitième de finale historique pour elle.

La suite pourrait encore être meilleure : pour son premier quart de finale en Grand Chelem, elle croisera le fer avec la référence nationale, et internationale : Serena Williams, tombeuse de Carla Suarez Navarro (6-2, 6-2) dans l’après-midi.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1238x460:1240x458)/origin-imgresizer.eurosport.com/2019/07/08/2634637.jpg
Open d'Australie
Kenin – Barty : la novice et la patronne
29/01/2020 À 13:59
Open d’Australie dames
Barty en quart pour un nouveau rendez-vous avec Kvitova
26/01/2020 À 09:52