Getty Images

Le sort clôt le débat : Nadal avec Federer, Djokovic plutôt épargné

Le sort clôt le débat : Nadal avec Federer, Djokovic plutôt épargné

Le 28/06/2019 à 11:22Mis à jour Le 28/06/2019 à 14:08

WIMBLEDON - Le tirage au sort du tableau masculin a été effectué ce vendredi matin. Rétrogradé tête de série n°3 au profit de Roger Federer (n°2), Rafael Nadal se retrouve dans la même partie de tableau que le Suisse. Les deux joueurs pourraient donc se retrouver en demi-finale. Le n°1 mondial Novak Djokovic partage sa partie de tableau avec Kevin Anderson, finaliste 2018 promu tête de série n°4.

Beaucoup de bruit pour rien. Le tirage au sort de Wimbledon s’est chargé, vendredi, de mettre fin à la polémique sur la tête de série numéro 2 attribuée à Roger Federer. Le Suisse partage ainsi la partie basse du tableau avec son rival espagnol Rafael Nadal, tête de série numéro 3, ce qui aurait donc été également le cas si l’ordre avait été inversé. Le tenant du titre Novak Djokovic et le finaliste sortant Kevin Anderson se retrouvent ensemble dans la partie haute.

Nadal risque pourtant de ne pas être satisfait de son sort. Le Majorquin a hérité du début de tournoi potentiel le plus dur des trois monstres du circuit. Après une entrée en lice largement à sa portée contre le Japonais Yuichi Sugita, il pourrait retrouver l’Australien Nick Kyrgios dès le 2e tour, si ce dernier se défait de son compatriote (plutôt en forme sur gazon) Jordan Thompson au 1er tour. Si le choc entre deux joueurs qui ne s'apprécient guère avait lieu, ce serait un "remake" du huitième de finale en 2014 gagné par le fantasque Aussie.

Nadal cerné, Djokovic plutôt bien loti

Et la suite pourrait être aussi épicée pour le numéro 2 mondial puisque le Canadien Denis Shapovalov le défierait potentiellement au 3e tour, à moins que ce ne soit Jo-Wilfried Tsonga. Toujours à son aise sur gazon, le Français devra toutefois se méfier de l’Australien Bernard Tomic pour ses débuts au All England Club. Nadal a ensuite un rendez-vous potentiel avec Marin Cilic en huitième de finale, mais le Croate manque de confiance en ce moment et aura fort à faire dès le 1er tour puisqu’il y croisera un autre Tricolore à son aise sur herbe : Adrian Mannarino.

Pour le tenant du titre Novak Djokovic, il faudra être vigilant d’entrée. Le Serbe ouvrira les débats sur le Centre Court lundi contre l’Allemand Philipp Kohlschreiber, qui l’avait battu à Indian Wells en mars dernier. Mais la suite ne devrait pas lui poser de problèmes insolubles. Le numéro 1 mondial pourrait en effet être confronté au Tunisien Malek Jaziri ou à l’Américain Denis Kudla (plus à l’aise sur herbe) au 2e tour, avant de défier son compatriote Dusan Lajovic, qui devra néanmoins passer l'obstacle Hubert Hurkacz, au 3e tour.

Deux duels 100 % français d'entrée

Roger Federer aura sûrement une entrée en matière plus tranquille. Le Suisse, octuple champion à Wimbledon, affrontera pour commencer un adversaire contre lequel il n’a jamais joué : le jeune Sud-Africain Lloyd Harris, 87e joueur mondial. En cas de succès, il retrouvera soit l’Américain Noah Rubin, soit le Britannique Jay Clarke au 2e tour. Puis les choses sérieuses devraient arriver avec un potentiel duel attendu face à Lucas Pouille. Mais le Français devra d’abord écarter d’entrée son compatriote Richard Gasquet, avant éventuellement d’en défier un autre, le qualifié Grégoire Barrère, qui croisera le fer avec le Kazakh Alexander Bublik.

Le sort a d’ailleurs réservé un autre duel 100 % tricolore dans la partie haute du tableau : Gaël Monfils et Ugo Humbert se joueront pour une place au 2e tour. Les autres Bleus n’ont pas été très gâtés par le tirage. Pour son premier grand tableau à Wimbledon, Corentin Moutet défiera le Bulgare Grigor Dimitrov, ancien demi-finaliste sur le gazon londonien (2014) mais qui manque de repères et de confiance.

Pierre-Hugues Herbert se retrouvera, lui, face à la montagne Kevin Anderson, finaliste l’an passé et tête de série numéro 4. Il aura toutefois un coup à jouer contre le Sud-Africain qui a seulement repris la compétition au Queen’s. Gilles Simon aura droit, de son côté, à une revanche de Roland-Garros contre l’Italien Salvatore Caruso. Pour Benoît Paire, enfin, il faudra se méfier de l’Argentin Juan Ignacio Londero, même s’il est davantage spécialiste de la terre battue.

Les 8es de finale théoriques :
Djokovic - Monfils
Medvedev - Tsitsipas
Anderson - Raonic
Khachanov - Zverev
Thiem - Fognini
Cilic - Nadal
Nishikori - Isner
Coric - Federer

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0