Halys stoppé net

Cette fois, pas de sursaut pour Quentin Halys. Après avoir réussi à renverser un Benoît Paire en pleine tourmente pour ses débuts dans le grand tableau du Grand Chelem londonien, le Français a dû s’incliner au deuxième tour face à la tête de série numéro 22, Nikoloz Basilashvili. Mais il a mené la vie dure au Géorgien, qui a eu besoin de 2h24 et 4 sets (7-6(7), 0-6, 7-5, 7-6(5)), pour finalement passer au tour suivant, où il retrouvera le Néerlandais Tim Van Rijthoven qui a disposé, de son côté, de Reilly Opelka en 4 sets.
ATP Vienne
Seul Français en lice, Halys rate (de peu) le coche
24/10/2022 À 15:48
Il a cru refaire le coup, mais ce mercredi, la marche était trop haute pour Halys. Comme au premier tour, le 82e mondial, mené d’un set, avait réussi à revenir, brillamment qui plus est, en passant un 6-0 à son adversaire. Sauf que cette fois, c’est bien lui qui a fini par plier. Malgré ses 24 aces et ses 87% de points remportés derrière sa première balle de service, il a vu son adversaire faire preuve d’un sang-froid remarquable pour breaker au meilleur moment.
Garcia s'offre Raducanu I La belle performance d'Ugo Humbert
A 6-5 en sa faveur dans le 3e acte, Basilashvili a réussi à prendre le service de son adversaire pour mener 2 sets à 1, avant finalement de faire la différence dans le tie break de la 4e manche. De quoi lui permettre de retrouver le 3e tour à Wimbledon pour la première fois depuis 2015.

Parry, retour au troisième tour

Après son beau parcours à la Porte d’Auteuil, où elle avait été stoppée au troisième tour par Sloane Stephens, il y a un mois, Diane Parry est de retour en seizièmes de finale, à Wimbledon, après sa victoire somme toute logique face à la Japonaise Mai Hontama, en deux sets (6-3, 6-2) en 1h36. Mais que de retournements de situation dans le premier set !
Breakée la première, la Tricolore, 77e au classement WTA, a fini par prendre trois fois le service de son opposante, puis a attendu sa troisième opportunité pour empocher le premier set. La deuxième manche a été ensuite à sens unique, avec une Parry qui a glané 5 jeux de suite pour poursuivre sa route dans son premier Wimbledon. Son prochain match devrait s’avérer beaucoup plus complexe, puisqu’elle croisera la route de la tête de série numéro 3, Ons Jabeur, qui a été sans pitié ce mercredi face à la Polonaise Katarzyna Kawa, balayée en deux sets (6-4, 6-0).

Mannarino, la fessée

Sale journée pour Adrian Mannarino. Le Français, opposé à la tête de série 30 Tommy Paul, s’est fait balader de bout en bout du court numéro 12, et a concédé une défaite sévère, en trois sets (6-2, 6-4, 6-1). L’Américain, qui foule pour la première fois de sa carrière, à 25 ans, le gazon du All England Club, a donné la leçon au Francilien de 33 ans, qui n’a réussi qu’à obtenir 2 balles de break tout au long de la partie.

"Djokovic joue toute sa saison sur ce Wimbledon, un poids non négligeable pour lui"

La première, dans le premier set alors que les deux joueurs étaient à 2 partout, aurait pu faire pencher le match dans un autre sens, mais Mannarino n’a pas réussi à convertir l’offrande, face à un joueur impeccable au filet (20 points sur 23 remportés).
Et tandis qu’il s’est montré fébrile derrière sa deuxième balle de service (50% de points gagnés), c’est bien le huitième de finaliste du dernier Open d’Australie qui, à chaque fois, a vu son adversaire se détacher pour finalement conclure en 1h59. Paul peut en plus de réjouir : son opposant du prochain tour, Jiri Vesely, a été embarqué dans un match marathon en cinq sets par Alejandro Davidovich Fokina, ne s'imposant qu'après 3h52 de combat.
Wimbledon
La marche était trop haute : Parry bute sur Jabeur
01/07/2022 À 13:52
Wimbledon
Le programme de vendredi : Parry en ouverture sur le Centre Court, avant Djokovic
30/06/2022 À 21:17