Quelle drôle de semaine pour Naomi Osaka à Cincinnati. La Japonaise avait refusé de jouer mercredi puis s'était retirée du tournoi pour protester contre les violences policières aux États-Unis avant de finalement disputer sa demi-finale contre Elise Mertens. Finalement, samedi, elle a annoncé son forfait pour la finale, où elle devait affronter Victoria Azarenka.
Ce deuxième forfait de la semaine, définitif cette fois, offre donc le titre la Belarusse, 59e au classement WTA et qui a retrouvé des couleurs inédites depuis bien longtemps pour elle ces derniers jours. "Je suis tellement désolée de devoir me retirer sur blessure", a expliqué Naomi Osaka, sans préciser la gravité de sa blessure, qui intervient à deux jours du début de l'US Open, qui débute ce lundi, également à Flushing Meadows.

"La semaine a été remplie d'émotions pour moi"

WTA Cincinnati
Osaka se hisse en finale, Azarenka écarte Konta
28/08/2020 À 17:22
"Je me suis fait une élongation à la cuisse gauche hier (vendredi) dans le tie break du 2e set et je n'ai pas récupéré comme je l'espérais", explique-t-elle. En fin de match contre Elise Mertens (22e) vendredi, Osaka s'est soudain tenu l'arrière de la cuisse, mais elle est parvenue à boucler son match 6-2, 7-6 (7/5) et à se qualifier pour la finale.
Elle avait donc déjà failli ne pas jouer cette demi-finale, annonçant mercredi son retrait du tournoi pour protester contre les violences policières aux Etats-Unis après l'affaire Jacob Blake, du nom d'un Afro-américain touché de plusieurs balles dans le dos tirées par un policier. Mais les organisateurs ayant dans la foulée décidé de suspendre une journée les tournois masculin et féminin dans un signe de protestation plus général, Osaka avait accepté de jouer sa demie.
"La semaine a été remplie d'émotions pour moi et je veux remercier tout le monde pour l'avalanche de soutien", conclut-elle son communiqué. Osaka n'est cependant pas au bout de ses émotions car une question va maintenant la tarauder: sera-t-elle remise pour son entrée en lice dans l'US Open prévu lundi en session nocturne ? Elle n'en a pas dit un mot dans l'immédiat. De son côté, Azarenka a ainsi décroché son 21e titre WTA, le premier depuis Miami 2016. Elle avait tiré un trait sur la saison 2017 pour se consacrer à sa bataille pour la garde de son fils.
WTA Cincinnati
Henin : "Le soutien des joueurs et du tournoi est un pas dans la bonne direction"
28/08/2020 À 08:56
WTA Cincinnati
Soutenue par les instances, Osaka jouera finalement sa demi-finale vendredi
27/08/2020 À 16:19