Le sport individuel a ceci de particulier qu'il vous oblige parfois à compter sur les autres. Même quand on fait sa part du travail. Caroline Garcia a vécu cette drôle d'expérience, vendredi à Singapour. Après avoir brillamment battu Caroline Wozniacki lors de son dernier match de poules, la Française a dû patienter deux bonnes heures pour savoir si c'était bon. Pour savoir si le dernier carré s'ouvrait à elle. Grâce à Elina Svitolina.
Sa patience (forcée) a été récompensée puisque l'Ukrainienne s'est imposée face à la numéro 1 mondiale, Simona Halep. Reine des occasions ratées, la Roumaine est passée à côté de son dernier match de poules alors que Svitolina n'avait rien à gagner. Elle a fait le job et s'est imposée en deux manches (6-3, 6-4), renvoyant Halep à ses chères études et en vacances.

Caroline Garcia lors du Masters féminin à Singapour

Crédit: Getty Images

WTA Finals
Garcia revient de (très) loin
27/10/2017 À 10:34
Supérieure en puissance et plus relâchée dans ses coups, Svitolina a nettement dominé la première manche après avoir breaké son adversaire dès son premier jeu de service (2-0). Halep a donné l'impression pendant quelques minutes de se libérer de la pression en début de seconde manche (2-0) mais Svitolina a repris l'ascendant, pour le plus grand bonheur de la Française.

Une belle face à Venus

Impressionnante depuis le début du tournoi, Caroline Wozniacki l'a été un set supplémentaire face à Caroline Garcia. Mais la Française a su relever le gant pour renverser la situation et atteindre le dernier carré des Masters. Une première pour le tennis tricolore depuis... onze année et une certaine Amélie Mauresmo. Cette année-là, forte de ses deux succès en Grand Chelem à Melbourne et Wimbledon, la Française avait poussé jusqu'à la finale, finalement battue par Justine Hénin. Elle y avait également perdu sa couronne de numéro 1 mondiale.
Samedi, pas de Hénin en face. Mais une autre grande dame du jeu, puisque elle défiera Venus Williams. L'Américaine, 37 ans, a déjà croisé la route de Caroline Garcia à deux reprises. Il y a trois ans. Le bilan ? 1-1. Balle au centre. La belle s'annonce magnifique.
Open d'Australie
Williams montre les muscles
16/02/2021 À 09:39
Open d'Australie
"Le plus beau cadeau ? Son amour" : l'interview Saint-Valentin de Monfils et Svitolina
14/02/2021 À 14:00