Getty Images

Osaka rejoint les huitièmes, Barty perd sa place de n°1 mondiale

Osaka rejoint les huitièmes, Barty perd sa place de n°1 mondiale
Par AFP

Le 08/08/2019 à 08:10Mis à jour Le 08/08/2019 à 08:27

WTA TORONTO - Naomi Osaoka a profité de l'abandon de Tatjana Maria pour se qualifier pour les 8es de finale ce qui entraîne la chute d'Ashleigh Barty au classement mondial. La première place reviendra à la Japonaise ou à la Tchèque Karolina Pliskova. Dans le reste de la nuit, Serena Williams a réussi son entrée en lice.

La Japonaise Naomi Osaka, N.2 mondiale, s'est qualifiée pour les 8e de finale du tournoi WTA de Toronto, entraînant par la même occasion la chute de l'Australienne Ashleigh Barty de sa place de N.1 mondiale. En battant l'Allemande Tatjana Maria (74e mondiale) 6-2 et abandon, Osaka, victorieuse de l'US Open 2018 et de l'Open d'Australie 2019, n'est pas encore assurée de remonter sur le sommet du tennis mondial.

Car la Tchèque Karolina Pliskova, 3e joueuse mondiale et également qualifiée pour les 8e de finale - non sans mal contre Alison Riske (6-4, 6-7 (4), 6-2) a, elle aussi, la possibilité de redevenir "reine" du tennis féminin. Si Pliskova s'imposait en finale, même face à Osaka, elle redeviendrait N.1 mondiale, alors que la Japonaise doit atteindre au moins les quarts de finale pour retrouver la tête du classement WTA au cas où la Tchèque parviendrait dans le dernier carré.

Serena se rassure

Serena Williams n'a pas flanché pour son entrée en lice, son premier match depuis sa défaite en finale à Wimbledon, en écartant la Belge Elise Mertens 6-3, 6-3. La star américaine du tennis, 23 titres du Grand Chelem au compteur, n'est restée qu'une heure et quinze minutes sur le court face à la 20e joueuse mondiale. "J'ai travaillé sur ma forme physique, et j'ai senti que j'étais vraiment capable de briller aujourd'hui", a déclaré la joueuse.

Après une nuit d'hécatombe, les reines du cricuit ont dans l'ensemble évité les déconvenues. Simona Halep, Elina Svitolina se sont ainsi qualifiées. Seule Caroline Wozniacki a été surprise par Iga Swiatek, 18 ans et sortie des qualifications. La Polonaise confirme sur dur son beau potentiel, après être allé jusqu'en huitièmes de finale à Roland-Garros. Autre promesse du circuit, la locale Bianca Andreescu a confirmé son retour en forme en dominant Daria Kasatkina. La vainqueur d'Indian Wells en début de saison avait vu son explosion freinée par une blessure qui l'avait privé de Roland-Garros et de Wimbledon.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0