Jean Quiquampoix pour l'histoire ! Cinq ans après l'argent de Rio, le Français de 25 ans est, cette fois, champion olympique de tir. Il a maîtrisé de bout en bout l'épreuve du pistolet rapide ce lundi, et offre à la France son sixième titre dans ces Jeux Olympiques. Le Cubain Pupo et le Chinois Li complètent le podium.

Quiquampoix en or cinq ans après : revivez les derniers tirs qui sacrent le Français

Tokyo 2020
Quiquampoix: "Tirer au pistolet n'est pas comme courir un 100m, mais c'est complexe niveau gainage"
05/08/2021 À 04:09
Premier à l'issue de la première phase de qualifications dimanche, Quiquampoix a assuré la deuxième place lors de la seconde phase pour accéder sans souci à la finale de l'épreuve de vitesse.

Une finale maîtrisée de bout en bout

Lors de cette finale à élimination, le Français n'a jamais été inquiété, avec notamment deux séries parfaites (cinq cibles atteintes sur cinq) aux troisième et quatrième passages qui ont conforté sa place en tête du classement provisoire. Ordonné en cinquième tireur parmi les six finalistes, Quiquampoix a assisté à l'élimination de Christian Reitz, champion olympique en titre qui l'avait privé d'or à Rio il y a cinq ans, et a su maîtriser ses nerfs pour garder son niveau de performance après le début des éliminations.
Malgré le retour du Cubain Leuris Pupo, champion olympique en 2012, le tireur tricolore de 25 ans, champion d'Europe en titre et vice-champion olympique en 2016 a fait parler sa précision et son calme pour maintenir la première place, et même creuser l'écart sur son rival. Impérial à 4/5 lors du duel final, Jean Quiquampoix n'a pas laissé Pupo revenir et signe le plus grand succès de sa jeune carrière. Le gendarme volontaire offre à la France sa 22e médaille, la 6e en or, et la première pour le tir français à Tokyo.
Tokyo 2020
L'entraînement de Quiquampoix : "Ca représente 4 heures et 400 cartouches par jour"
04/08/2021 À 07:04
Tokyo 2020
Jean Quiquampoix : "Très difficile de rester concentré"
02/08/2021 À 11:50