Eurosport

Civitanova affrontera le Zenit Kazan en finale de la Ligue des champions 2019

Civitanova affrontera le Zenit Kazan en finale de la Ligue des champions 2019

Le 21/04/2019 à 19:25Mis à jour

Les Russes du Zenit Kazan, qui ont sorti Pérouse en demi-finale, seront opposés aux Italiens du Cucine Lube Civitanova en finale de l’épreuve.

Entre le Zenit Kazan et Pérouse, la double confrontation a été explosive. Les Russes, emmenés par le Français Earvin Ngapeth, sont allés s’imposer à l’aller chez les Italiens (2-3). Pérouse, malgré 25 points de Wilfredo Leon, a craqué dans le dernier set. Kazan est donc reparti avec une courte mais précieuse victoire : 22-25, 26-24, 27-27, 25-20, 13-15.

En Russie par contre, les hommes de Lorenzo Bernardi n’ont pas fait le poids. Malgré une victoire dans le premier set, ils ont subi les assauts du Zenit et se sont finalement inclinés 3-1 (22-25, 25-23, 25-23, 26-24).

Dans l’autre demi-finale, les Italiens de Civitanova n’ont eu aucun mal à venir à bout de Belchatow. Ils sont allés chercher une victoire 3-0 en Pologne (14-25, 20-35, 23-25). Ils ont ensuite validé leur ticket pour la finale à la faveur d’un succès sur le même score à domicile (25-15, 25-20, 27-25).

Kazan et Civitanova se connaissent plutôt bien. Les deux équipes s’étaient déjà affrontées l’année dernière en finale de l’épreuve. Le Zenit, alors emmené par Wilfredo Leon, s’était imposé sur le score de 3-2. Pérouse, qui comptait Ngapeth dans ses rangs, avait terminé troisième.

Dans cette rencontre, le Zenit aura le costume du favori. L’équipe du Tatarstan a remporté les 4 dernières éditions de la Ligue des champions. Civitanova progresse d’année en année, mais semble encore un cran au-dessous.

Avant la finale perdue de 2018, les Italiens avaient terminé 2 fois troisièmes, en 2016 et en 2017. Ils n’ont encore jamais inscrit leur nom au palmarès de la compétition, au contraire de Kazan qui est le deuxième club le plus titré après le CSKA Moscou. Le Zenit a gagné tous ses titres en 10 ans. Dire que l’équipe règne sur le volley européen est presque un euphémisme.

La finale aura lieu le 18 mai à la halle Max Schmeling de Berlin.

0
0