Eurosport

Nation League 2019 de volley : les Bleus éliminés sans ménagement de la phase finale

Nation League 2019 de volley : les Bleus éliminés sans ménagement de la phase finale

Le 13/07/2019 à 13:45Mis à jour Le 13/07/2019 à 13:46

Battus par les États-Unis et la Russie dans le Final Six, les hommes de Laurent Tille sont sortis de la compétition par la petite porte.

La Ligue des Nations n’était pas un objectif prioritaire pour l’équipe de France. Pour signifier ses intentions, le sélectionneur avait volontairement laissé au repos quatre joueurs majeurs : Earvin Ngapeth, Jenia Grebennikov, Stephen Boyer et Nicolas Le Goff. Sans surprise, le miracle n’a pas eu lieu.

Dans le premier match de poule, les Bleus ont été battus en 4 sets par les États-Unis, qui jouaient à domicile : 25-16, 25-22, 23-25, 25-21. Ils ont été asphyxiés d’entrée de jeu par leur adversaire, avant de faire jeu égal sur la deuxième manche, puis de remporter le troisième set. Malheureusement, l’embellie n’a pas duré et les États-Unis ont terminé le travail sans trop de difficulté. Si les joueurs ont préféré retenir le positif, ils ont été dans l’étouffoir durant la majeure partie de la rencontre.

Face à la Russie dans le deuxième match, l’écart de niveau a été encore plus marqué. Les Bleus se sont sèchement inclinés en 3 sets (25-16, 25-23, 25-17). Ils ont été dominés dans tous les compartiments du jeu et se sont heurté à une équipe très forte en contre (20 points) qui a su conclure toutes les opportunités qui se présentaient à elle.

Les Bleus terminent donc derniers de la poule A, derrière la Russie et les États-Unis. Dans le match pour la 1re place, ce sont les Américains qui ont viré en tête après une victoire sans appel face aux Russes (3-0).

Dans la poule B, les Iraniens ont été éliminés à la surprise générale, après avoir pourtant pris la 2e place du tour préliminaire. Ils ont été battus par la Pologne (1-3) et le Brésil (3-2).

Les demi-finales opposeront la Pologne à la Russie et les États-Unis au Brésil. L’année dernière, le titre était revenu à la Russie, qui avait battu la France sur le score de 3-0.

0
0