AFP

Nino Schurter sacré en VTT, pas de médaille pour la France : Marotte 4e, Absalon 8e

Schurter enfin sacré, Marotte frustré, Absalon et Sagan loin du compte

Le 21/08/2016 à 19:16Mis à jour Le 21/08/2016 à 19:48

JO RIO 2016 - Le VTT français repart bredouille de Rio. Maxime Marotte n'a pu faire mieux que quatrième de l'épreuve hommes, remportée par le Suisse Nino Schurter. Julien Absalon, meilleure chance de médaille française, n'a jamais été dans le coup, terminant huitième. L'autre Français, Victor Koretzky termine dans le Top 10 pour ses premiers Jeux.

Maxime Marotte a longtemps fait espérer à l'équipe de France une 41e médaille dimanche, pour faire respecter la tradition française en VTT, une discipline toujours médaillée (hommes ou femmes) depuis son arrivée aux Jeux d'Atlanta en 1996. Mais le Tricolore a cédé dans les deux derniers kilomètres face à l'Espagnol Carlos Coloma Nicolas, terminant à une frustrante quatrième place. Les Français n'ont globalement pas été à la fête sur le très sélectif parcours de Rio, Julien Absalon terminant à la huitième place et Victor Koretzky à la dixième.

Le titre est revenu au favori, Nino Schurter, devant Jarosalv Kulhavy. Ce qui permet au Suisse de prendre sa revanche sur le Tchèque, quatre ans après les Jeux de Londres.

Marotte a pourtant pensé pouvoir sauvé la mise des Français, jouant au yoyo avec la troisième place pendant toute la deuxième partie de la course. Mais à s'accrocher sans parvenir à faire la différence sur Coloma Nicolas, le Français de 29 ans s'est fait piéger dans la fin de parcours, plus rapide, et qui a permis à l'Espagnol de s'échapper. Marotte peut repartir de Rio frustré, puisqu'il a débuté la course en roulant pour Julien Absalon, qui n'a finalement jamais eu les jambes pour lutter avec les meilleurs.

Schurter était intouchable

Marotte, Kulhavy, Coloma Nicolas… Ils ne pouvaient rien face au grand favori Nino Schurter, vainqueur sans contestation possible de son premier titre olympique. Le champion du monde en titre a survolé la course pour s'imposer avec 50 secondes d'avance sur Kulhavy, titré il y a quatre ans. Schurter remporte ainsi le seul titre qu'il manquait à son palmarès.

L'autre grand nom de la discipline, Julien Absalon n'a, lui, pas été à la hauteur. Le champion olympique d'Athènes et Pékin n'a jamais été dans le bon rythme. Ramené en début de parcours par Marotte, il termine huitième, à plus de trois minutes du vainqueur. Une fin quelque peu anonyme pour l'un des plus grands athlètes olympiques français. Le troisième Français, Victor Koretzky, termine à une encourageante dixième place pour sa première participation aux Jeux. Parti très fort, le natif de Béziers a été victime d'une crevaison à la fin du premier tour, l'empêchant de pouvoir rester au contact.

Julien Absalon durant l'épreuve des JO de Rio

Julien Absalon durant l'épreuve des JO de RioAFP

Autre coureur malchanceux du jour, Peter Sagan avait également réalisé un départ canon, se plaçant dans le trio de tête après un tour. Mais une crevaison loin de la zone technique puis des problèmes techniques l'ont empêché de réussir son pari de passer avec succès de la route au VTT à Rio.

0
0