From Official Website

Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 30/04/2006 à 19:00Mis à jour

Impressions recueillies à l'arrivée du Rallye d'Argentine, dimanche.

Sébastien Loeb (Citroën Xsara, vainqueur) : "Tout dans ce rallye est emballant. Le décor, les bosses qui jettent la voiture dans des positions impossibles, les passages de gués à haute vitesse et surtout, surtout, l'accueil enthousiaste des fans, les plus chaleureux du monde. Ma Citroën a été aussi performante, constante et fiable que de coutume. Il le fallait, car l'épreuve était très difficile cette année, en raison notamment de la météo. Il y a eu une bonne bagarre le premier jour avec Marcus [Grönholm], qui s'est poursuivie hier avec Petter [Solberg]. Pour toutes ces raisons, remporter cette épreuve est un réel bonheur. De plus, Daniel et moi augmentons notre avance en tête du championnat 'Pilotes' et Kronos fait de même en 'Constructeurs'. Dans l'optique d'une lutte que je continue de prévoir serrée, ceci est bon à prendre."

Dani Sordo (Citroën Xsara, 5e) : "Pour ma deuxième course sur terre au volant d'une WRC, le bilan est correct. Je n'ai pas commis de faute. L'apprentissage continue, et c'est passionnant, même si parfois on aimerait que cela aille plus vite. Ici, je me suis aperçu qu'il me reste du chemin à faire. Je dois être patient..."

Xevi Pons (Citroën Xsara, 17e) : "Acquérir de la confiance fait partie de mes objectifs. Pour cela, il n'y a rien de mieux que de signer de bons temps. Seb prouve que la Xsara n'a rien à envier aux voitures concurrentes. Avec l'expérience et du travail, je dois exploiter de mieux en mieux le potentiel de la voiture pour aider l'équipe à défendre sa position en tête du championnat 'Constructeurs'."

Marcus Grönholm (Ford Focus, 10e) : "Ma dixième place permet de marquer un point pour mon équipe mais ce n"est bien sûr pas le résultat auquel j"aspirais. Il est vraiment dommage que j"ai connu cet incident le premier jour. Mais au moins avons-nous pu vérifier que la Focus était performante une nouvelle fois."

Aimé Chatard (BFGoodrich Rallye, directeur) : "Les conditions météo automnales rencontrées sur ce Rallye d'Argentine ont rendu les choix de pneu déterminants. Ces choix sont effectués au parc d'assistance parfois plusieurs heures avant les spéciales et, ce weekend, pour une boucle de quatre spéciales à enchaîner. Les choix de pneus sont réalisés en commun par le technicien BFGoodrich dédié au team, l'ingénieur-voiture et le pilote qui est toujours maître de la décision finale. Bravo donc à Michel, technicien BFGoodrich de Citroën, à Didier et Sébastien pour avoir pris l'option gomme tendre samedi matin et, du coup, avoir pris une option sur la victoire ! Sans oublier Jean-Louis et Alain qui, une fois les choix effectués, ont retaillé les pneumatiques manuellement pour les adapter au mieux aux conditions du moment."

0
0