Solberg en solo

Solberg en solo
Par AFP

Le 11/11/2005 à 15:45Mis à jour

Le Norvégien Petter Solberg (Subaru) occupe la tête du rallye d'Australie, seizième et dernière épreuve du Championnat du monde, à l'issue de la première journée, vendredi soir à Perth. Sébastien Loeb (Citroën) est sorti de la route alors qu'il était en t

Le Norvégien n'avait déjà plus d'adversaire à sa mesure. Le duo des doubles champions du monde, le Finlandais Marcus Gronholm (Peugeot 307) d'abord, le Français Sébastien Loeb (Citroën Xsara) ensuite n'était plus là, tous deux contraints à l'abandon. Solberg voyait s'ouvrir une voie royale vers la victoire. Avec plus de 46 et 48 secondes d'avance sur le Belge François Duval (Citroën Xsara) et le surprenant revenant britannique Colin McRae (Skoda Fabia), plus d'une minute sur le Finlandais Harri Rovanpera (Mitsubishi Lancer), le pilote Subaru pouvait désormais voir venir.

La police et un arbre

Peugeot rêvait de partir en beauté, sur un podium à défaut d'une victoire. Raté. Loeb également désirait offrir un succès à son équipe pour clore la formidable aventure de la Citroën Xsara officielle. Le double champion du monde croyait tenir le bon bout après avoir pris le commandement à Solberg à l'issue de l'ES8.

PSA accablé

A l'attaque maximale, le double champion du monde venait de commettre sa première erreur de la saison. Eliminatoire. Si le pilote et Daniel Elena sortaient indemnes, la Xsara, elle, était en effet détruite, avant complètement enfoncé. La brillante saison de Loeb se terminait là. Une autre Xsara avait connu un sort identique un peu plus tôt (ES5). Celle de l'Espagnol Xavier Pons, le prochain coéquipier de Loeb chez Kronos l'an prochain.

PSA accablé, Solberg se dirigeait donc vers une fin de rallye plutôt tranquille. D'autant qu'un autre adversaire menaçant, l'Australien Chris Atkinson sur l'autre Subaru Impreza avait connu les affres d'une direction capricieuse. Un moment en tête (ES4 et ES5), le pilote local avait rétrogradé, perdant plus de deux minutes dans l'incident. Une attaque de tous les instants, des temps scratches, le retard d'Atkinson était désormais trop important pour que le jeune australien ne vienne inquiéter Solberg son leader.

Classement à l'issue de la 1re étape

1. Petter Solberg-Philip Mills (NOR-GBR/Subaru Impreza WRC) 1 h 14:58.0

2. François Duval-Sven Smeets (BEL/Citroën Xsara WRC) à 46.6

3. Colin McRae-Nicky Grist (GBR/Skoda Fabia WRC) 48.0

4. Harri Rovanpera-Risto Pietilainen (FIN/Mitsubishi Lancer WRC) 1:03.5

5. Manfred Stohl-Ilka Minor (AUT/Citroën Xsara WRC) 1:13.4

6. Gigi Galli- Guido d'Amore (ITA/Mitsubishi Lancer WRC) 1:20.2

7. Toni Gardemeister-Jakke Honkanen (FIN/Ford Focus WRC) 1:37.6

8. Roman Kresta-Jan Tomanek (TCH/Ford Focus WRC) 1:46.8

9. Dani Sola-Xavier Amigo (ESP/Ford Focus WRC) 2:00.9

10. Chris Atkinson-Glenn MacNeall (AUS/Subaru Impreza WRC) 2:09.3

0
0