From Official Website

Etape 2 : déclarations

Etape 2 : déclarations
Par Eurosport

Le 25/03/2006 à 20:00Mis à jour

Impressions recueillies après l'étape 2 du Rallye d'Espagne, samedi.

Sébastien Loeb (Citroën Xsara Kronos, leader) : "Ce ne fut pas une journée facile. J'ai pris un départ très prudent. Ensuite j"ai haussé le rythme, tout en me méfiant énormément des pièges. Dimanche, il va encore falloir rouler vite. Dani [Sordo] a vite assimilé le 'mode d"emploi' de la Xsara. Dans un futur proche, ce sera un fameux 'client'."

Daniel Elena (Co-pilote de Sébastien Loeb) : "Au deuxième tour, on pouvait parfois se demander si on ne courait pas un rallye sur terre !"

Marc Van Dalen (Kronos Racing, directeur) : "Cette sortie dans une spéciale devenue un vrai champ de mines ne doit pas occulter la très belle course de Xevi qui conserve toute notre confiance. Nous allons attendre l'examen approfondi de la voiture à l"assistance, ce soir, pour décider si l'équipage sera au départ de la troisième étape demain matin..."

Alexandre Bengué (Peugeot 307, 3e) : "J'ai assez bien conduit. J'ai pu rouler vite, avec de la sécurité. Avoir des voitures d'usine derrière au classement, c'est une belle satisfaction."

Marcus Grönholm (Ford Focus BP, 4e) : "Hier, j'étais déçu mais c'est du passé et je me bats pour les points. Mon pilotage est resté aussi bon qu'hier. Je ne suis pas allé à la limite, mais proche. 4e était mon objectif. Nous l'avons accompli et un podium est possible."

Petter Solberg (Subaru, 7e) : "On a choisi un pneu souple ce matin mais il s'est avéré trop souple pour ces conditions. C'est une information importante en vue de la prochaine course en Corse."

Chris Atkinson (Subaru, 12e) : "J'ai pris des pneus de 2005 et ils sont mieux que ceux de cette année."

0
0