Deux premières et un déçu

Deux premières et un déçu
Par Eurosport

Le 10/11/2003 à 09:15Mis à jour

Petter Solberg chez les pilotes et Citroën chez les constructeurs ont signé leur premier titre de champions du monde lors du RAC. La marque au chevron devance sa maison-mère, Peugeot, tandis que le pilote Norvégien a pris le meilleur sur le pilote Citroën

Le compte-rendu de la 1re étape
Le compte-rendu de la 2e étape
Le compte-rendu de la 3e étape

Citroën devant la maison-mère

Alors quand, vendredi, après que son troisième représentant Carlos Sainz eut abandonné dès la 3e spéciale, Citroën a décidé d'émasculer Sébastien Loeb et de le priver de la course au titre de champion du monde des pilotes, c'était bien la logique d'entreprise qui parlait.
Satinet: "Ce n'est pas un sacrifice"

Le duel n'a pas eu lieu

La course, réellement, n'aura duré que le temps d'une seule Super Spéciale, empochée jeudi soir par Solberg, puis deux spéciales vendredi, gagnées de main de maître par Loeb. Une bonne nouvelle suivie d'une mauvaise pour le Français : Carlos Sainz venait de sortir de la route et il laissait McRae et Loeb assumer seuls la course "Constructeurs" de Citroën.

Saint Market, priez pour Loeb !

Et, si les drapeaux qui s'agitèrent sur la ligne d'arrivée dimanche étaient bien faits de bleu, de blanc et de rouge, la disposition des couleurs n'était pas vraiment celle qu'espérait le pilote alsacien. Mais son heure, on ne peut en douter, viendra.

0
0