Solberg file à l'anglaise

Solberg file à l'anglaise

Solberg file à l'anglaise
Par Eurosport

Le 08/11/2003 à 14:45Mis à jour

La messe est pratiquement dite. A l'issue de la 2e étape du Rallye de Grande-Bretagne, Petter Solberg possède 40 secondes d'avance sur un Sébastien Loeb prisonnier des consignes de Citroën. Sauf catastrophe, le Norvégien sera sacré champion du monde diman

En réalisant un cavalier seul samedi, Solberg s'est mis à l'abri d'un retour de son rival Sébastien Loeb (Citroën Xsara) avant les dernières joutes de Rhonnda et Margam Park, accumulant les temps scratches, portant son avance à plus de quarante secondes. Un retard insurmontable. "On ne remontera pas à la régulière ", concédait d'ailleurs le Français.Solberg vers le titre, Claude Satinet, directeur général de Citroën, pourra quant à lui fêter le titre constructeurs, objectif qui avait motivé vendredi matin la consigne à Loeb, l'effacement du pilote au profit de la marque.

Loeb résigné

Derrière les deux intouchables, Tommi Makinen (Subaru) voyait la menace Colin McRae (Citroën) devenir de plus en plus pressante. Tandis que Harri Rovanpera (Peugeot 206), François Duval et Freddy Loix avaient depuis longtemps perdu tout espoir de podium. Face à la maestria de Solberg, Sébastien Loeb reconnaissait toutefois qu'il n'aurait sans doute pas été évident de lutter avec le Norvégien même en cas de totale liberté d'action. "Je pense que si je me trouvais dans la même situation que lui, ce serait quand même difficile, admet le Français. Ce matin, on a fait une erreur dans le choix des pneus, on a beaucoup perdu. Après, la motivation n'est plus la même."

0
0