Loeb: "Ça devient intéressant"

Loeb: "Ça devient intéressant"
Par AFP

Le 06/09/2004 à 18:45Mis à jour

Deuxième du Rallye du Japon dimanche, Sébastien Loeb a encore conforté sa position de leader au championnat du monde. A cinq manches de la fin de la saison, l'Alsacien de chez Citroën possède 30 points d'avance sur Solberg. Une marge plus que confortable.

Quel bilan tirez-vous de ce rallye du Japon ?

A partir de là, l'objectif en arrivant ici était de terminer dans les points. Cela devenait trop risqué de tenter à tout prix de remonter. D'autant que cela aurait été certainement très difficile. Voire impossible. De mon côté c'était important que j'assure des points au Championnat. Ce que l'on a fait.

S'il n'y avait pas eu ce mauvais choix, la victoire était possible ?

Franchement, je ne sais pas. Samedi j'étais quand même moins bien que les deux autres jours. Dimanche notamment, je faisais des temps sans attaquer véritablement.

Vous êtes arrivé au Japon avec une avance de 29 points sur Martin, vous voilà à 30 sur Solberg.

Commencez-vous à croire à ce titre ?

Cela fait un moment que l'on est sur la bonne voie. Cela se passe bien jusqu'à maintenant. Il faut que cela dure, que l'on continue à marquer des points, à gagner des courses.

Vous êtes en position de force avec seulement cinq rallyes restant, dont deux asphaltes ?

C'est sûr. J'aimerais bien gagner en Corse. C'est le rallye de France, cela me ferait plaisir de le gagner. Cela ne m'est jamais arrivé. On verra.

Vous sentez-vous libéré ?

Le RAC est la prochaine épreuve. Comment allez-vous l'aborder ?

J'espère qu'avec la nouvelle réglementation en matière de pneus nous n'aurons pas perdu la course le lundi précédent quand on aura fait notre choix de pneus. Là-bas, le problème est que tout dépend des conditions atmosphériques. Et vu le nombre limité de pneus auquel on a droit..."

0
0