From Official Website

Etape 1 : le film

Etape 1 : le film
Par Eurosport

Le 01/09/2006 à 13:15Mis à jour

Marcus Grönholm (Ford) et Sébastien Loeb (Citroën) se sont partagés tous les scratches de la première journée niponne. Mikko Hirvonen (Ford), victime d'une faute, et Petter Solberg (Subaru), en délicatesse avec sa mécanique, ont lâché prise.

ETAPE 1 : Obihiro / Obihiro : 123,80 km

ES1 Pawse Kamuy 1 (9,05 km) : L'OVALE EN FORME

Les Finlandais et les Ford Focus du team BP à l'attaque : Marcus Grönholm et Mikko Hirvonen font 1 et 2, à 0.2 sec d'intervalle. Petter Solberg a de la place pour glisser sa Subaru Impreza du World Rally Team, à 1.0 sec, vu que Sébastien Loeb (Citroën Xsara Kronos), premier sur la route, a laissé 4.1 sec.

Grönholm : "Ça va. J'ai suivi la même ligne que Seb et c'est assez humide mais il y a beaucoup de gravette en dehors de la trajectoire. On a l'impression qu'il n'y a pas de puissance moteur."

Loeb : "J'ai balayé les galets même dans les lignes droites ! Nous avons du beaucoup balayer. J'espère que la prochaine spéciale ne sera pas trop mauvaise."

ES2 Rikubetsu 1 (2,73 km) : ON REMET ÇA

Les Ford encore 1 et 2, dans le même ordre, avec 2.3 sec de différence. Ensuite, on retrouve les Subaru de Petter Solberg et du privé Toshihiro Arai devant la Citroën de Loeb, chaussée de gommes très tendre, à 3.6 sec.

ES3 Kanna 1 (13,86 km) : LOEB SORT DE LA RESERVE

Loeb à l'avant-poste, 3.8 sec plus rapide que Grönholm. Hirvonen 3e à 9.4 sec. Découverte prudente de Dani Sordo, le co-équipier de Sébastien Loeb. L'Espagnol accidenté en Finlande rend encore 22.2 sec pour faire culminer son retard à 38.0 sec. L'objectif est clair : ramener des points du bout du monde.

Sans freins, Solberg décroche : le champion du monde 2003 perd 26.1 sec.

ES4 Puray 1 (34,96 km) : PREMIERES ERREURS

Une première réelle photographie des possibilités de chacun sur cette spéciale, la plus longue du rallye. Grönholm, le plus rapide, tient Loeb à 5.4 sec. Le Français subit toujours sa position de premier en action.

Victime d'une touchette sans gravité, Hirvonen abandonne 29.7 sec, mais il reste quand même le 3e larron. C'est dire si les autres encaissent. Hirvonen : "J'ai tapé le parapet d'un pont peu après le départ et je n'étais pas confiant à mi-spéciale dans les endroits rapides. J'y ai perdu du temps."

Une sortie petite et un moteur calé pour Sordo (Citroën).

Grönholm : "Très glissant et ça va empirer. C'est vraiment boueux."

Loeb : "Difficile, longue, très piégeuse dans beaucoup d'endroits. J'étais un peu hesitant, pas tellement confiant. On a eu des spéciales des glissantes et boueuses mais tout ça est derrière nous."

Assistance - Kita Aikoku (30 minutes)

ES5 Pawse Kamuy 2 (9,05 km) : FORD TOUJOURS EN TETE

Les Ford entament tambour battant pour cette 2e boucle, avec Grönholm toujours dans le 1er rôle, 1.3 sec plus vite que Hirvonen. Le chronomètre de Loeb s'arrêtent 4.1 sec après celui de Grönholm, leader avec 13.6 sec.

Derrière Mikko Hirvonen (Ford Focus), Manfred Stohl (Peugeot 307) fait toujours un impeccable 4e, à 1 min 16.5 sec au général. L'Impreza a aussi retrouvé ses freins : "Hollywood" signe le 5e chrono, à 4.9 sec. Il passe Luis Perez Companc (Ford Focus) pour la 9e place au général, à 2 min 26.4 sec.

Solberg est repartie avec une boîte de vitesses neuve.

ES6 Rikubetsu 2 (2,73 km) : SOLBERG DANS LE TOP 8

Des écarts étriqués sur ce parcours réduit, mais Grönholm tient le rythme. Loeb est 2e à 0.1 sec, Hirvonen 3e à 0.4 sec, Solberg 4e à 1.1 sec. Ce dernier remonte à la 8e place au général en passant Matthew Wilson (Ford Focus Stobbart VK).

ES7 Kanna 2 (13,86 km) : LOEB REVIENT BIEN

Loeb ne lâche pas l'affaire et enregistre son plus gros gain sur Grönholm : 6.3 sec, ce qui lui permet de ramener son retard cumulé à 7.4 sec.

Hirvonen 3e sur le secteur, à 11.3 sec.

ES8 Puray 2 (34,96 km) : COUP POUR COUP

Toujours dans la position du premier de cordée, Loeb rend à Grönholm, sur cette redite de la plus longue spéciale, une grosse partie de ses économies de la précedente : 4.1 sec. L'écart repasse la barre des 10 sec, à 11.8 sec précisément. Explication à l'arrivée : le double champion du monde en titre a calé dans l"épingle la plus lente du tronçon.

ES9 Obihiro 1 (1,30 km) : IL N'Y A PAS DE PETIT PROFIT

Pour une demi-seconde, Loeb bat Grönholm dans la 1ère des 5 super spéciales programmées au Japon.

ES10 Obihiro 2 (1,30 km) : COPIE CONFORME

Pour une demi-seconde, Loeb remporte à nouveau son duel face à Grönholm, et le scratch.

Assistance - Kita Aikoku (flexi-service - 45 minutes) : 12h08

Loeb : "J'ai un problème avec 'Pawse Kamuy'. Depuis trois ans, je ne réussis pas dans cette spéciale. Marcus y a construit l'essentiel de son avantage. J'étais plus rapide dans 'Kanna', et lui dans 'Puray'. C"est la bagarre ! Elle promet de bons moments pour samedi."

Retour parc fermé - Kita Aikoku : 12h53

0
0