From Official Website

Loeb solide, Grönholm fébrile

Loeb solide, Grönholm fébrile
Par AFP

Le 02/09/2006 à 16:00Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën Xsara) a pris la tête du rallye du Japon, samedi, suite à des erreurs de Marcus Grönholm (Ford Focus).

L'Alsacien a alors répliqué du tac au tac, en reprenant d'un coup près de sept secondes à son rival préféré (ES13). Pas encore coulé, mais un peu touché, le grand blond au pied lourd a ensuite perdu 23 secondes d'un seul coup dans l'ES14, à cause d'un tête-à-queue et d'un moteur calé. "C'est de ma faute, j'ai peut-être trop attaqué", a reconnu Grönholm, beau joueur, à la pause de midi. "J'ai fait un tête-à-queue dans une spéciale (ES14), puis dans la suivante (ES15), et aussi quelques travers trop prononcés. Il va falloir se re-concentrer pour repartir à l'assaut, car rien n'est encore joué".

Son de cloche identique chez le pilote vedette de Ford, en fin de journée: "Nous donnons tout ce que nous pouvons et comme Seb ne lâche rien la partie reste difficile, mais tant qu'il y a un semblant de chance, je la tenterai".

Solberg aux trousses de Sordo

Pour Loeb non plus, rien n'est fait: "Je ne contrôle la situation qu'en gardant ce rythme élevé: 25 secondes d'avance, c'est suffisant dans certains rallyes, pas ici. Les spéciales de la dernière étape sont très difficiles et il reste près de cent kilomètres chronométrés".

0
0