Eurosport

Loeb et Ogier dehors !

Loeb et Ogier dehors !
Par Eurosport

Le 09/09/2011 à 06:12Mis à jour Le 09/09/2011 à 12:06

Sébastien Loeb, en tonneaux dans l'ES4, et Sébastien Ogier (Citroën WRT), sorti dans l'ES6 australienne vendredi, ont laissé à Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala (Ford WRT) les commandes de la 10e manche du Mondial.

Citroën ne pouvait craindre pire. Après Sébastien Loeb (Citroën WTR), leader du championnat, c'est Sébastien Ogier qui est parti à la faute dans la 6e épreuve spéciale. Le jeune Français et son copilote, alors en tête du rallye après la sortie de route de Loeb, sont indemnes, mais leur DS3 a tapé dans un arbre et crevé son radiateur, dans cette longue ES6 (Shipmans 2, 29 km), la plus longue du rallye, déjà parcourue le matin et rendue très glissante par la pluie. On ne sait pas encore chez Citroën si Ogier pourra repartir samedi en SuperRallye, dans les profondeurs du classement, avec plus d'une quart d'heure de retard (5 minutes de pénalité par spéciale non disputée).

Deuxième du championnat du monde, à 25 points de Loeb, Ogier aurait pourtant pu faire la bonne opération du week-end... s'il était resté sur la route. Au moment de sa sortie dans les arbres, il était en tête du rallye avec une dizaine de secondes d'avance sur Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS), vainqueur en Australie en 2006 et 2009. "Le rallye est encore long, tout peut arriver", disait le jeune Français, qui s'était rendu coup pour coup avec Loeb depuis le départ, à la pause de midi. Les deux Fiesta officielles des Finlandais Hirvonen et Jari-Matti Latvala sont désormais en tête, devant la DS3 privée du Norvégien Petter Solberg.

De son côté, Loen, septuple champion du monde en titre et leader du championnat 2011 avec 25 points d'avance sur Ogier au départ jeudi, est sorti de la route sur une portion très glissante, sous la pluie, alors qu'il était en tête du rallye après l'ES3, avec deux secondes d'avance sur son jeune rival. Au moment de la sortie de route, au 5e kilomètre de cette ES4 (Brooklana 1, 12 km), Loeb était en train de regarder les temps partiels ("splits") et n'a pas tenu compte d'une note annoncée par son copilote, le Monégasque Daniel Elena, a indiqué un des responsables techniques de Citroën Racing. Après une série de tonneaux, il reste dans l'attente de connaître l'état de sa voiture, et de savoir s'il pourrait repartir samedi en SuperRallye, lui aussi.

0
0