Salou Verbatim

Salou Verbatim
Par Eurosport

Le 04/10/2007 à 12:50Mis à jour

Impressions de pilotes du championnat du monde WRC avant le Rallye d'Espagne.

Marcus Grönholm (Ford WRT) : "Je n'avais jamais travaillé avec Rob Wilson auparavant et je pense que cela va m'aider dans mon pilotage sur asphalte. Nous avons focalisé sur les points de freinage et la vitesse en virage. J'aime les routes rapides, mais j'ai pas mal de difficultés avec la boue qui vient s'amasser sur le tarmac, ce qui m'a coûté cher il n'y a pas si longtemps. C'est très glissant surtout lors du 2e passage. C'est là que le travail d'équipe est important, dans la capacité d'anticiper et de nous renseigner sur ce genre de désagréments".

Mikko Hirvonen (Ford WRT) : "Ce rallye est un de mes meilleurs souvenirs, j'y ai eu de très bons résultats, et cela prouve que je suis très rapide ici. C'est le rallye asphalte le plus rapide de la saison et c'est sûrement celui où je peux être le plus compétitif. J'espère me battre pour la victoire".

Sébastien Loeb (Citroën WRT) : "Il faudra partir vite. Le ryhtme est souvent effrené et les écarts difficiles à établir. Il est donc important d'avoir immédiatement le bon feeling. Notre Citroën C4 WRC s'est montrée très performante sur les routes de l'Ardèche en janvier, puis sur celles des environs de Trier au mois d'août. Sur le billard espagnol, nous espérons être en mesure de confirmer ces bonnes dispositions".

Dani Sordo (Citroën WRT) : "Courir dans son pays, devant son public, sa famille et ses amis est toujours agréable. Cependant, cela crée aussi de la pression, car on ne veut pas les décevoir. Je connais les enjeux pour Citroën et Sébastien. Mon but est d'essayer d'aider Seb et cela passe par le meilleur résultat possible devant son principal adversaire".

Guy Fréquelin (Citroen WRT, manager) : "Nous sommes invaincus depuis deux ans en Espagne et notre nouvelle C4 WRC compte, cette année, deux succès sur cette surface. Si ces statistiques nous placent dans la position de favoris, elles n'intègrent pas tous les facteurs comme le rôle important que va jouer la météo ou les progrès effectués par nos adversaires. Voilà pourquoi nous abordons cette manche avec beaucoup de prudence et d'humilité. L'équipe Citroën Sport a des arguments à faire valoir, notre voiture a démontré de belles choses en essais et lors des manches précédentes, nos équipages sont rapides sur le 'tarmac'&hellip Nous sommes conscients de nos atouts, sommes très motivés et prêts à en découdre. Ceci ne nous empêche pas de garder à l'esprit que cela ne sera pas facile et que la bagarre promet encore d'être intense&hellip"

Petter Solberg (Subaru WRT) : Le test asphalte que nous avons fait la semaine passée s'est bien déroulé. Nous avons fait des progrès en terme de maniabilité de la voiture. J'espère que nous pourrons encore faire un pas en avant en Espagne. Nous savons que nous sommes rapides, nous espérons donc un bon résultat.

Chris Atkinson (Subaru WRT) : "J'attends vraiment ce rendez-vous sur asphalte. Les essais se sont bien passés et nous avons pu nous concentrer sur les réglages. Nous étions rapides en Allemagne et je me sens plus à l'aise au volant de la Subaru. En raison du tarmac assez lisse, la voiture doit être très stable surtout à haute vitesse. Je pense que nous avons les moyens de faire un résultat".

Xevi Pons (Subaru WRT) : "C'est un moment très excitant pour moi et Xavier car il s'agit de notre premier rallye d'Espagne avec la Subaru et j'espère que nous pourrons briller devant les fans. Je pense que leur enthousiasme va nous aider à décrocher un bon résultat".

Richard Taylor (Subaru WRT, manager) : "Les derniers essais en Espagne la semaine passée se sont très bien déroulés, dans la lignée de ce que nous avons pu entrevoir en Allemagne. Avec cette chaussée très lisse, qui nous favorise, nous espérons avoir un avantage avec les récents développements et finir dans les points avec Petter, Chris et Xevi. Quant à Xevi, le fait d'être devant ses fans va sûrement le galvaniser.

Henning Solberg (Ford Stobart) : "J'ai beaucoup appris cette saison en matière de pilotage sur asphalte. Nous avons fait des stages de Karting pour approfondir les trajectoires et adapter mon style de pilotage. Les routes sont assez larges ce qui pourrait m'aider à acquérir de la confiance car je n'ai jamais fait ce rallye auparavant. Je ne sais pas à quoi m'attendre. Nous avons bien terminé le rallye d'Allemagne et ce serait bien de terminer dans les points ici".

Jari-Matti Latvala (Ford Stobart) : "Cette semaine nous nous sommes entraînés avec un expert finlandais de course sur asphalte. Il a repéré que mon style de pilotage était trop agressif pour la conduite sur asphalte et il m'a donné quelques pistes pour m'améliorer pour me rendre plus souple et j'espère pouvoir le transcire en Catalogne. Je commence à comprendre mais cela va prendre du temps. Je souhaite terminer dans les points".

0
0