Ford WRT

Etape 1 : déclarations

Etape 1 : déclarations
Par Eurosport

Le 31/07/2010 à 12:21Mis à jour Le 31/07/2010 à 13:10

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue de l'Etape 1 du Rallye de Finlande, vendredi.

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, leader) : "Quand j'ai rejoint le parc d'assistance ce soir, les tribunes étaient pleines et le public m'a chaleureusement applaudi. C'était très encourageant mais il est encore trop tôt pour penser à la victoire. Je me suis concentré sur chaque spéciale en les abordant l'une après l'autre. L'abandon de Mikko [Hirvonen] me met un peu plus de pression sur les épaules mais cela n'a pas changé ma façon de penser. Je vais avoir besoin d'une journée parfaite demain. Je veux réussir à trouver le bon équilibre dans mon pilotage et garder la tête froide. Les deux premières spéciales seront les plus difficiles car elles constituent un vrai challenge. Mais je les apprécie..."

Mikko Hirvonen (Ford WRT, abandon - accident) : "Le secteur où je suis sorti (ES4) est l'endroit que je préfère de tous les rallyes de championnat du monde. Il s'est produit dans un virage droite rapide qui mène sur une grande bosse. Après le « jump », je suis retombé au bon endroit mais la voiture a dévié à gauche et est partie en tonneaux. J'ai subi le plus gros accident de ma carrière et je suis très déçu car nous avions la vitesse nécessaire pour viser la victoire."

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "Jari-Matti a été brillant mais la course a pris une tournure décevante pour Mikko. Nous avons réalisé de petites améliorations sur la voiture durant les tests et nous avons noté avec plaisir que nous avons retrouvé la cadence pour nous battre en tête. Ici, les spéciales sont tellement rapides qu'il est facile de commettre une faute. Jari-Matti ne pourra pas se relâcher une seule seconde samedi."

Sébastien Ogier (Citroën WRT, 3e) : "Nous sommes partis assez prudemment, mais le grip était meilleur que ce à quoi je m’attendais et j’ai peu à peu haussé le rythme. Nous n’avons pas pris beaucoup de risques vendredi matin. C’était une bonne journée. Mis à part la spéciale de Jukojärvi où je n’étais pas à l’aise, nous avons toujours été dans le rythme des meilleurs. Nous ne sommes pas très loin des deux premiers, nous verrons samedi si les circonstances nous permettent de nous rapprocher.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, 4e) : "La pluie a rendu notre position d’ouvreur moins pénalisante. Nous avons endommagé le pare-chocs avant en touchant des piquets dans une corde. L’équilibre aérodynamique de la voiture a été affecté, ce qui est très perturbant à haute vitesse. Ce n’était pas une journée facile ! Les autres vont très vite et j’ai perdu un peu de temps ici et là... J’ai du mal à estimer à quel point ma position d’ouvreur était handicapante vendredi. Nous partirons quatrièmes samedi et nous verrons si cela change quelque chose. Je vais continuer à attaquer, mais la victoire me semble difficile à envisager au vu de l’avance prise par Jari-Matti Latvala."

Dani Sordo (Citroën Junior, 5e) : "J'avais des problèmes avec mes notes. Pour aller vite en Finlande, il faut avoir 100% confiance et ce n'était pas le cas. J'ai perdu quelques poignées de secondes mais nous restons dans la course. Nous allons bien travailler avec les vidéos pour repartir à l'attaque samedi !"

Kimi Räikkönen (Citroën Junior, 8e) : "J'ai pris mes marques en début de course. Avec la Citroën C4 WRC, le rythme est très élevé, beaucoup plus que ce que j'ai connu l'an passé ! La voiture est parfaite mais je manque encore d'expérience et de confiance. Je vois dans quelles portions je perds du temps. On m'a fait signe de réduire l'allure. Ensuite, je n'étais plus du tout dans le rythme. Les spéciales que nous découvrons sont les plus délicates. J'essaie d'attaquer mais c'est bien plus facile lors des seconds passages. Il faut continuer en restant concentrés pour ne pas faire d'erreur. La journée de samedi sera longue et j'espère qu'elle sera plus facile."

0
0