AFP

Loeb prépare les festivités

Loeb prépare les festivités
Par Eurosport

Le 01/10/2010 à 18:10Mis à jour Le 01/10/2010 à 23:49

En quête d'un 7e titre mondial chez lui, Sébastien Loeb (Citroën WRT) a conclu en tête la première étape du Rallye de France, vendredi soir. Il devance son équipier Dani Sordo (Citroën WRT) de 22.7 secondes et Sébastien Ogier (Citroën Junior) de 25.6 secondes.

Très attendu pour ses premiers tours de roues en mondial chez lui en Alsace, Sébastien Loeb (Citroën WRT) a parfaitement assuré son statut de leader du classement Pilotes. Malgré l'attente qu'il suscite dans son Alsace natale, l'as Citroën a tout de suite pris les choses en main et pointe vendredi soir en tête avec plus de vingt secondes d'avance sur son plus proche adversaire, son équipier Dani Sordo (Citroën WRT).

"Ça a été une bonne journée. Mais c'était très piégeur avec beaucoup de boue. J'ai été prudent en fin de journée. Pour le reste, tout s'est bien déroulé. Je suis content d'en terminer car les conditions étaient vraiment difficiles", a déclaré le pilote de 36 ans au point stop final.

Dès l'ES1, Hohlandsbourg 1, Loeb met tout le monde d'accord et démontre - si besoin est encore - qu'il est bien le meilleur pilote actuel sur asphalte. Trois autres scratches suivent dans la foulée. Et Loeb conclut la première boucle au dessus de Mulhouse avec déjà 14.7 secondes d'avance sur Sébastien Ogier (Citroën Junior). Après une assistance dans la cité mulhousienne, le sextuple champion du monde accroit encore son avance dans la deuxième boucle, signant un nouveau scratch dans la répétition de Firstplan (ES6).

Ogier : "La pire spéciale que j'ai disputée"

Dans l'après-midi, sur une surface rendue boueuse par les nombreux passages matinaux, Jari-Matti Latvala (Ford WRT) en a profité pour signer deux meilleurs temps (ES5 et ES8). Le Finlandais est remonté à la 4e place du général aux dépens de Petter Solberg (Citroën Solberg). Il envisage désormais de monter sur la dernière marche du podium occupée par Sébastien Ogier.

"Ça s'est bien passé, a déclaré le Gapençais à l'arrivée, pas mécontent de sa performance. Loeb a été plus le rapide comme sur tous les rallyes asphalte. Je crois que cette spéciale (ES8, ndlr) est la pire que j'ai disputée de ma vie ! Il y avait de la boue partout et nous n'avons pas pris le moindre risque. Samedi, je vais continuer à attaquer afin de me battre avec Dani (Sordo) et Petter (Solberg)." Le Norvégien, de son côté, est longtemps resté sur le podium provisoire avant de chuter à la 5e place en fin de journée.

Derrière Mikko Hirvonen (Ford WRT) n'a jamais été dans le coup. Le vice-champion du monde 2009 est déjà relégué à près de deux minutes après moins de 150 km de spéciales. Un gouffre. Kimi Räikkönen (Citroën Junior), sur la deuxième C4 du Junior Team, suit derrière à 3 min 27.4 sec de Loeb. Samedi, huit nouvelles spéciales sont au programme de la deuxième étape de la 11e manche du Mondial 2010.

AFP

0
0