Citroën Communication

Loeb a failli tout perdre

Loeb a failli tout perdre
Par Citroën Racing

Le 25/10/2009 à 18:23Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a perdu 11.2 sec dans l'ES14 à cause d'un problème de turbo qui aurait pu le mettre en sérieuse difficulté s'il avait du combattre Mikko Hirvonen (Ford WRT) jusqu'au bout. Le génie français a qualifié son 6e titre d' "émouvant" après une lutte mentalement éprouvante.

La dernière journée du Rallye de Grande-Bretagne a été riche en émotions pour le Citroën WRT. Leaders depuis le départ, Sébastien Loeb et Daniel Elena n'ont vu la course basculer en leur faveur que dans l'avant-dernière spéciale. Décrochant sa 54e victoire mondiale, le duo franco-monégasque remporte un sixième titre de champion du monde consécutif. En bagarre jusqu'au dernier mètre, Dani Sordo et Marc Marti terminent à une petite seconde de la deuxième place.

Plus courte que les deux premières, la troisième journée du Rallye de Grande-Bretagne n'en constituait pas moins un véritable défi pour les équipages. En effet, les concurrents devaient enchaîner deux passages dans les spéciales de Port Talbot et Rheola, soit près de 80 kilomètres sans assistance. Malgré ses 30.2 sec d'avance sur Mikko Hirvonen, Sébastien Loeb savait qu'il ne pouvait pas se relâcher lors de cette étape décisive. Dans Port Talbot 1 (ES13), le quintuple champion du Monde concédait huit dixièmes à son rival : "Le chrono n'est pas mauvais, mais j'ai senti une baisse de puissance peu après le départ de la spéciale. J'espère que ce n'est pas trop grave…"

Après quelques coups de téléphone, les ingénieurs de Citroën Racing diagnostiquaient un problème de "fresh air", un dispositif optimisant les performances du turbo. Dans l'ES14 (Rheola 1), Seb lâchait 11.2 sec d'un coup : "Cette spéciale était plus sinueuse et notre problème est assez handicapant dans ces conditions. Il nous reste maintenant 18.2 sec d'avance, il va falloir tout donner. "

Le début de la matinée n'était pas plus tranquille pour Dani Sordo. Après une bonne entame dans l'ES13, il perdait 7.4 sec face à Petter Solberg dans l'ES14 : "Nous avons touché une grosse pierre à l'arrière-droit, mais la voiture n'a pas trop souffert. Je veux rester sur le podium, alors je dois continuer à attaquer pour résister à Petter. "

La course basculait une nouvelle fois dans l'ES15, quand Mikko Hirvonen perdait plus d'une minute après s'être arrêté pour refermer son capot ! "C'est un grand bol d'air, mais il reste une spéciale difficile à disputer", soulignait Sébastien. Dans le même temps, Dani Sordo revenait à 0.9 sec de la deuxième place ! Chaque membre du Citroën Total World Rally Team retenait son souffle pendant la dernière spéciale. Sébastien et Daniel assuraient pour aller cueillir la 54e victoire et le 6e titre de leur incroyable palmarès.

Loeb : "Le plus beau au niveau de la bagarre sportive"

Pendant ce temps, Dani et Marc tentaient de ravir la place de dauphin à Mikko Hirvonen. Mais le Finlandais se montrait plus rapide de 0.1 sec et il conservait finalement l'avantage. De retour à Cardiff, les congratulations entre les équipages et les membres de l'équipe étaient longues et particulièrement chaleureuses.

"Il y avait beaucoup de pression jusqu'à l'arrivée de ce rallye", déclarait Sébastien Loeb à une forêt de micros. "Nous avons connu un bon début de saison, puis rencontré quelques galères et nous avons réussi à nous remettre en selle juste avant ce rallye. Finalement nous remportons le titre sur le fil, dans l'avant-dernière spéciale. Mikko n'a rien lâché et j'ai vraiment attaqué jusqu'au bout. Ce n'est jamais facile de comparer des titres entre eux, mais je pense que c'est le plus beau au niveau de la bagarre sportive. Quand on peut gagner le titre à trois rallyes de la fin, la pression n'est pas la même car on se dit qu'on a d'autres chances d'y arriver. Là, c'était le dernier rallye et il ne fallait pas se rater. Tout le monde attendait que nous gagnions, mais je peux vous dire que rien n'était fait jusqu'à l'arrivée. C'est pour cela que ce titre est aussi émouvant pour nous."

Avant tout heureux pour son illustre équipier, Dani Sordo était quant à lui heureux de sa troisième place finale : "Quand nous sommes revenus à 0.9 sec de Mikko avant la dernière spéciale, nous nous sommes dits qu'il fallait tenter et nous avons attaqué au maximum. Nous y avons cru, mais il conserve finalement l'avantage. Je suis satisfait de ma troisième place finale au championnat et d'avoir contribué aux titres de Citroën. C'est une nouvelle très belle saison qui s'achève."

"Trois semaines après avoir remporté le titre Constructeurs, nous complétons cette saison extraordinaire avec le titre Pilotes", concluait Frédéric Banzet, directeur d'Automobiles Citroën. "Nous étions revenus à cinq titres partout, mais Seb reprend l'avantage avec une sixième couronne mondiale ! Nous sommes fiers d'avoir la meilleure équipe et le meilleur équipage de WRC. Le rallye est en phase avec Citroën, cela fait partie intégrante de la marque. Le sport automobile est important, surtout quand on gagne… et c'est ce que nous avons fait cette saison encore. "

0
0