AFP

Loeb, triplé gallois

Loeb, triplé gallois
Par AFP

Le 14/11/2010 à 19:10Mis à jour Le 14/11/2010 à 20:43

Pour la troisième année de suite, Sébastien Loeb (Citroën) s'est imposé en terre galloise. Petter Solberg (Citroën) termine deuxième du rallye de Grande Bretagne devant Jari-Matti Latvala (Ford WRT), qui récupère la place de vice-champion du monde.

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a remporté dimanche à Cardiff le Rallye de Grande-Bretagne, dernière manche du WRC 2010, devant Petter Solberg (Citroën Solberg) et Jari-Matti Latvala (Ford WRT), et clôturé en beauté l'ère des grosses C4 et Focus WRC. Dès le mois de février, en Suède, une nouvelle époque commencera, avec des Citroën DS3, des Ford Fiesta et, un peu plus tard, des Mini Countryman. Loeb sera encore là, parce que s'il continue à faire du rallye, c'est aussi pour "le plaisir" de participer à de "belles bagarres"... et de gagner.

C'est la 8e victoire de Loeb cette saison, pour l'honneur car il était déjà assuré de son 7e titre de champion du monde depuis sa victoire en Alsace début octobre. C'est aussi sa 3e d'affilée en Grande-Bretagne et la 62e de sa carrière en Mondial des rallyes, dont 34 au volant de la C4 lancée début 2007. "Je voulais vraiment gagner cette dernière course de la C4, parce que j'ai beaucoup de bons souvenirs avec cette voiture", a dit Loeb après l'arrivée. "Je suis heureux, et soulagé, parce que c'était une bagarre très intense. Petter était très rapide, il attaquait très fort et je sais qu'il n'abandonne jamais".

L'ogre Loeb

Loeb a bien commencé la journée en signant les deux premiers temps scratch de dimanche, dans Resolfen 1 (ES17) et Margam Park 1 (ES18), et en faisant passer de 4 à 14 secondes son avance sur Solberg. Le Norvégien a vite compris, en perdant six secondes dans les dix derniers kilomètres de l'ES17 -"C'était très boueux, très glissant"- puis en tapant une pierre dans l'ES18 -"Je pensais que j'avais crevé"-, que l'ogre Loeb, une fois de plus, ne lui laisserait que des miettes, et qu'il n'allait sûrement pas lui faire cadeau d'une première victoire depuis 2005.

"J'avais confiance et la voiture marchait bien, je pouvais attaquer fort, mais ce matin dans la forêt j'ai perdu trop de temps, à cause de la boue", a résumé le blond Petter. "On s'est bien battu, mais on ne pouvait pas faire mieux. Je ne referai pas une saison dans les mêmes conditions, c'est trop dur", a-t-il ajouté un peu plus tard, en petit comité.

Latvala consistant

Derrière les C4, la 3e place de Latvala lui permet de finir la saison à la 2e place du championnat pilotes, celle réservée aux pilotes Ford: Marcus Grönholm en 2006 et 2007, Mikko Hirvonen en 2008 et 2009. Petter Solberg complète le podium final, devant Sébastien Ogier, 4e à cause de sa sortie de route et de son abandon samedi. "Je ne suis pas aussi rapide que Loeb, mais cette année j'ai réussi à devenir assez consistant", a dit Latvala, ravi de l'aubaine. "En début de saison, je ne pensais jamais pouvoir finir 2e du championnat. La consistance, c'est indispensable pour viser le titre mondial", a ajouté le jeune Finlandais. C'est aussi ce qui a manqué à Ogier pour terminer en beauté une saison quasi-parfaite.

0
0