Citroën Communication

Loeb : "Pas de regrets"

Loeb : "Pas de regrets"
Par Citroën Racing

Le 08/06/2009 à 08:00Mis à jour

Une crevaison avait définitivement annihilé les chances de Sébastien Loeb (Citroën WRT) en Italie. Le Français, 4e, ne pense pas qu'il aurait gagné. La Grèce se profile maintenant, avec ses routes abrasives...

Vous avez été fait Chevalier de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy la semaine dernière. Peut-on savoir ce que vous a dit le Président de la République ?

Sébastien Loeb : Il m'a dit à plusieurs reprises qu'il était très heureux de pouvoir me remettre personnellement cette distinction. J'ai senti beaucoup de sincérité dans ses propos. Ce n'est pas tous les jours qu'on est invité au Palais de l'Elysée, surtout pour y recevoir une médaille, mais j'ai trouvé cette cérémonie très sympathique et décontractée. C'est aussi une belle reconnaissance pour le sport automobile et le rallye en particulier.

Revenons sur le Rallye d'Italie. Si vous pouviez refaire l'histoire, feriez-vous certaines choses différemment ?

S.L. : Oui, je gagnerais ce rallye ! A vrai dire, on peut se poser la question de savoir s'il était opportun de chercher à ne pas ouvrir la route. Même sans notre crevaison et la pénalité qui l'a accompagnée, je crois que nous aurions eu du mal à prendre le dessus sur Jari-Matti Latvala. Pour cela, il aurait fallu prévoir la poussière du dimanche matin… Au bout du compte, je n'ai pas de regrets sur l'issue de ce rallye puisque nous n'avons concédé que trois points à Mikko Hirvonen.

Vous avez remporté le Rallye de Grèce 2008 en gérant mieux que les autres vos pneumatiques. Comment faites-vous ?

S.L. : C'est vrai que la course s'était notamment jouée sur ce point. L'an passé, on ne pouvait pas faire tout le rallye à fond. Dans la longue spéciale d'Aghii Teodori, j'ai rapidement senti que les pneus ne résisteraient pas à un rythme effréné. J'ai trouvé un compromis dans mon pilotage et j'ai réussi à disputer toute la boucle de spéciales sans crever. Avec l'expérience, on sent rapidement si on en demande trop à la machine.

0
0