From Official Website

Loeb : "Un rallye très différent"

Loeb : "Un rallye très différent"
Par AFP

Le 24/04/2008 à 13:15Mis à jour

C'est dans l'inconnue que Sébastien Loeb (Citroën WRT) va prendre le départ de la 5e manche du Mondial vendredi, sur les bords de la mer Morte.

Quelles sont vos premières impressions après les reconnaissances ?

Sébastien Loeb : C'est un rallye très différent de ce qu'on connaît. C'est vraiment dans le désert, il n'y a pas un arbre, pas un buisson et pas beaucoup de repères. Il y a beaucoup de sommets (ndlr : des bosses) avec des virages cachés derrière, qu'on ne voit pas, donc on ne sait pas comment placer la voiture et c'est un paramètre très délicat. Il fait très chaud aussi, près de 45 degrés dans les voitures parce qu'on n'a pas de climatisation. L'air qui rentre par la trappe de toit est très chaud lui aussi. Ça va être un rallye difficile physiquement.

Comment abordez-vous ce parcours totalement nouveau ?

S.L. : Ils ont une façon de faire les routes qui fait que le sol est très dur. Ils mettent du gravier, du sable, et ils compactent tout ça avec de l'eau salée de la mer Morte, donc ça ressemble à l'asphalte et quand on freine, ça fait des traces noires. Il y a beaucoup de grip (adhérence, ndlr), sauf quand il y a du sable ou du gravier, alors là ça glisse énormément. Ca fait de gros changements d'adhérence qui peuvent être très piégeur. Il faut un système de notes très précises, dans lesquelles on a confiance, mais on a vite fait de se faire avoir. Ce n'est pas évident. Je vais rouler comme je le sens et éviter de prendre trop de retard au début. Il ne faut pas trop s'emballer sur les premières spéciales et essayer de comprendre le terrain avant de se lâcher un peu.

Un rallye aussi atypique a-t-il sa place en WRC ?

S.L. : Ce n'est pas à moi de prendre ce genre de décision. L'essentiel, c'est qu'il y ait un marché pour les constructeurs. C'est apparemment un beau rallye, bien organisé, donc pour moi il n'y a aucune raison de ne pas y venir.

0
0