Citroën Communication

Loeb: "Mieux qu'en Finlande"

Loeb: "Mieux qu'en Finlande"
Par Eurosport

Le 16/02/2009 à 05:45Mis à jour

Vainqueur dimanche du rallye de Norvège, Sébastien Loeb (Citroën WRT) a estimé que cette 49e victoire de sa carrière était encore plus belle que sa victoire en Finlande en août, parce qu'il avait pris "plus de plaisir" sans "risquer sa vie".

Comment évaluez-vous cette victoire par rapport à celle en Finlande ?

Sébastien Loeb : "Je me suis bien amusé, c'était une belle bagarre. C'est une de mes plus belles victoires et c'est mieux qu'en Finlande parce que j'ai pris plus de plaisir de pilotage. En Finlande, au départ de chaque spéciale, on sait que c'est dangereux et qu'on va risquer sa vie. Ici, on n'y pense pas du tout, on ne pense qu'à aller le plus vite possible, en s'appuyant sur les murs de neige qui nous donnent une sécurité incroyable. On a dû changer les pare-chocs arrière à chaque assistance, mais c'est un terrain spécifique, ça fait partie du jeu, et ça permet d'attaquer à 120%, ce qui n'est pas le cas en Finlande. Au départ de la dernière spéciale, c'était à bloc, parce qu'on ne savait pas si on gagnerait ou si on finirait dans un mur de neige. Sept secondes d'avance, en 19 bornes, ça pouvait vite tourner dans le mauvais sens. C'était un week-end très difficile, mentalement aussi".

Est-ce que Mikko Hirvonen peut encore progresser ?

S. L. : "Il ne peut plus augmenter le niveau, moi non plus. On est sur le fil, il n'y a plus aucune marge nulle part, et on fait les mêmes temps. Sur un terrain comme ça, il y a deux ans, Mikko nous avait battus tous les deux (Grönholm et Loeb) et je ne pense pas qu'il ait régressé depuis. Les bagarres avec Marcus (Grönholm), ça se terminait souvent plus tôt. Là, avec Mikko, je suis obligé de tout donner du début à la fin, alors j'étais tendu pendant tout le rallye".

L'échec de 2007 en Norvège (14e) est-il effacé ?

S. L. : "Il y a deux ans, il neigeait beaucoup, on balayait beaucoup la route, les conditions étaient plus difficiles. La C4 n'était pas encore au point et j'en ai trop fait pour m'accrocher, alors j'ai fini par sortir de la route. Mais j'ai toujours adoré la neige, en Suède ou en Norvège. Si les conditions sont bonnes, ça peut être le plus beau rallye de la saison, avec des sensations géniales. J'avais vraiment envie de gagner parce que je n'étais pas le favori, pour une fois. Les conditions étaient fantastiques, peut-être les plus belles que j'ai jamais rencontrées".

0
0