Loeb : "Une erreur de pilotage"

Loeb : "Une erreur de pilotage"
Par AFP

Le 08/02/2008 à 16:46Mis à jour

Sébastien Loeb avoue qu'il s'est fait piéger par une difficulté dans l'ES4 du Rallye de Suède, vendredi. Un abandon qui ne l'affole pas.

Qu'est-ce qui s'est passé dans la quatrième spéciale ?

Sébastien Loeb : C'était dans un gauche assez rapide, j'ai un peu mordu dans le mur de neige à l'intérieur du virage, la neige était très lourde, chargée en eau. La voiture est partie en travers, je n'ai pas réussi à la rattraper. On est parti dans le talus, on a tapé une pierre et on est parti en tonneau. On est resté coincés en travers de la route jusqu'à ce que des spectateurs nous aident à repartir dans le bon sens.

Cette sortie de route est-elle due aux conditions délicates ?

S.L. : Non, parce que justement dans cette spéciale il y avait de la neige, bien plus que dans les deux précédentes. La preuve, j'ai tapé dans un mur de neige. Ce qui est dommage, c'est qu'on n'ait pas pu réparer dans des conditions normales, parce que c'était une assistance éloignée (ndlr : 15 minutes au lieu de 30 pour une assistance normale de la mi-journée au parc d'assistance), sans pouvoir utiliser de pièces de rechange. S'il y avait eu une assistance normale (après cette sortie de route), on n'aurait pas abandonné.

Est-ce qu'on peut dire que vous vous êtes fait une chaleur ?

S.L. : Pas vraiment, parce que c'est arrivé très vite et qu'il n'y a pas eu de choc violent dans la voiture. C'est une erreur de pilotage, je me suis fait piéger, peut-être parce que je ne suis pas arrivé assez vite dans ce virage et que je me suis laissé embarquer à l'intérieur, sur une mauvaise trajectoire. On s'en veut toujours quand on sort de la route et qu'on sait que c'est de sa faute, mais ça fait partie de la course. Il reste 13 rallyes, le championnat est encore long. Les saisons, je les commence toujours mal mais en général ça se termine bien.

0
0