Getty Images

Ogier en embuscade pour profiter de la crevaison de Tänak

Ogier en embuscade pour profiter de la crevaison de Tänak
Par AFP

Le 13/09/2019 à 17:21Mis à jour Le 13/09/2019 à 17:43

RALLYE DE TURQUIE - Au terme des sept premières spéciales, Sébastien Ogier (Citroën) n'a cédé que 17 secondes au leader Esapekka Lappi (Citroën). Le champion du monde français dispose d'une belle occasion de combler une partie de son retard sur Ott Tänak (Toyota), leader du championnat, victime d'une crevaison.

Le Rallye de Turquie va-t-il relancer le suspense au championnat ? Deuxième ce vendredi soir, Sébastien Ogier (Citroën) a l'occasion de combler une partie de son retard sur Ott Tänak (Toyota) au championnat du monde. Le pilote tricolore n'a lâché que 17"7 à Esapekka Lappi, leader de la 11e manche du Mondial. Le Belge Thierry Neuville (Hyundai) complète le podium provisoire à 7" seulement du Français, sextuple champion du monde en titre.

Quant à l'Estonien Ott Tänak, leader du classement des pilotes avec 33 points d'avance sur Neuville et 40 sur Ogier, il est 8e avec 1'37"4 de retard sur Lappi, après une crevaison dans la 6e spéciale. Le trio de tête bénéficie par ailleurs d'un petit matelas sur le 4e, le Finlandais Teemu Suninen (M-Sport Ford), qui pointe à 44"4.

Deux passages sur une boucle de trois spéciales, dont une inédite (l'ES 10/13), sont prévus samedi. Les pistes rocailleuses et cassantes, les températures dépassant les 30 degrés et la vitesse moyenne lente, qui posent des problèmes de refroidissement, font peser d'importantes contraintes sur les mécaniques, faisant de la manche turque un test d'endurance plutôt que de vélocité.

Sébastien Ogier

Sébastien OgierGetty Images

0
0