From Official Website

Etape 2 : déclarations

Etape 2 : déclarations
Par Eurosport

Le 11/03/2007 à 04:00Mis à jour

Impressions recueillies au cours de l'étape 2 du Rallye du Mexique, samedi.

Sébastien Loeb (Citroën C4 WRT, leader) : "Tout c'est bien passé ce matin. J'apprécie ce type de tracés où les nombreuses portions glissantes réclament du pilotage. J'ai pu rouler sur un très bon rythme, sans pour autant être en permanence à la limite puisque les écarts avec les concurrents qui nous suivaient se sont creusés. Une nouvelle fois, sur un type de route encore différent, j'ai pu profiter du bon comportement de la C4 WRC."

Dani Sordo (Citroën C4 WRT, 3e) : "Je pense avoir bien roulé dans les ES10 et 11. J'ai pu mesurer la différence par rapport à l'an dernier. Je sens que j'ai progressé surtout lorsque cela devient très glissant. En revanche, je regrette le temps perdu dans l'ES9 où la poussière des concurrents nous devançant sur la route nous a beaucoup gêné. Dans un endroit très étroit, il aurait été facile de commettre une faute alors j'ai préféré ralentir (...) Cette 3e place me ravit . Nous n'avons pas fait de fautes et la voiture a très bien fonctionné. Ce n'est pourtant pas encore terminé puisqu'il reste quatre spéciales où il faudra défendre notre position."

Marcus Grönholm (Ford Focus WRT, 2e) : "Mieux qu'hier, où j'avais perdu du temps à cause d'un petit problème. Mon but était de rattraper ceux de devant : j'y suis parvenu. J'ai opéré quelques changements sur la voiture entre les spéciales 10 et 11 et c'est parfait maintenant. C'est un peu tard mais je suis content de la façon dont les choses se déroulent. J'ai pu attaquer pour la première fois comme je le voulais dans le rallye dans la dernière spéciale du matin. Mon test de pré-rallye n'a pas été parfait et j'ai démarré avec mon set-up utilisé en Suède et en Norvèe et ça n'allait pas ici. Je suis à une minute de Loeb. Le reprendre n'est pas possible à moins qu'il ait des problèmes mais 2e, ça me va."

Mikko Hirvonen (Ford Focus WRT, 4e) : "Trois kilomètres après le départ de l'ES12, j'ai passé la 4e dans un enchainement de gauches. C'était trop rapide, j'ai glissé et je suis parti en tête-à-queue. J'ai perdu 25 sec. J'ai crevé les deux pneus mais la mousse a parfaitement rempli son rôle et gardé les pneus gonflés. J'ai eu de la chance de m'en sortir comme ça. Je me battais pour la 2e place et je devais prendre des risques où alors je n'avais qu'à lever le pied et assurer la 3e place. A présent, la 2e place est hors de ma portée."

0
0