Citroën Racing

Loeb tout en contrôle

Loeb tout en contrôle
Par Eurosport

Le 11/03/2012 à 00:47Mis à jour Le 11/03/2012 à 09:42

Malmené en début d'étape 2 par Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala, Sébastien Loeb (Citroën WRT) a réagi en patron et profité de la crevaison du pilote Ford pour creuser l'écart. A quatre spéciales de l'arrivée, il est bien parti pour décrocher un 6e succès sur les pistes de la Sierra Madre.

Si tout va bien, Sébastien Loeb enfilera à nouveau les santiags et un sombrero tout en sirotant une bière fraiche au Poliforum de Leon, dimanche en début d'après-midi. Comme il en a pris l'habitude ces dernières années, l'octuple champion du monde devrait remporter un sixième succès en terre mexicaine. Leader avec 36.7 secondes d'avance sur son dauphin et équipier, Mikko Hirvonen, et surtout près de deux minutes sur Jari-Matti Latvala (Ford WRT), la messe est dite ou presque. "On a une situation confortable mais dimanche, il reste 75 kilomètres, a reconnu Loeb. C'est sûr que c'est un rallye où j'ai eu pas mal de succès par le passé. Je ne sais pas pourquoi. La journée s'est très bien passée. Elle était très longue avec 180 km de spéciale. On a réussi à creuser l'écart. On possède une belle avance, il faut aller au bout."

En tête au moment d'aborder l'étape 2, samedi matin, Loeb a senti la pression de ses poursuivants le temps d'une spéciale, l'ES13. Dans la suivante, l'Alsacien a accéléré pour les décourager. Avant que le plus menaçant, Latvala, n'abdique dans Ibarrilla 2, victime d'une crevaison. Relégué à plus de deux minutes, le Finlandais a pris conscience qu'il ne pourrait plus jouer la gagne. Dans le deuxième passage dans Otates, "la spéciale la plus difficile du rallye", à défaut d'être la plus longue, selon Latvala, Mikko Hirvonen a rendu à son tour les armes. "Je fais attention à présent et je prends moins de risque pour rallier l'arrivée", a-t-il lâché en bon N.2.

Dès lors, les trois spéciales suivantes - deux passages dans Comanjilla (17,91 km) et un passage dans la Super Spéciale (4,42 km) - n'ont pas accouché de grand bouleversement. Latvala a signé ses septième et huitième scratches mexicains dans les ES17 et 20 tandis que Loeb et Solberg se sont partagés les honneurs dans la super spéciale (ES18), l'ES19 ayant été annulée. Dimanche, quatre spéciales sont au programme pour un total de 75 kilomètres.

0
0