Panoramic

La Suisse battue en Irlande, le Portugal perd contre la Bulgarie

La Suisse s'égare en Irlande, le Portugal se perd à la maison
Par AFP

Mis à jourLe 26/03/2016 à 00:13

Publiéle 25/03/2016 à 23:42

Mis à jourLe 26/03/2016 à 00:13

Publiéle 25/03/2016 à 23:42

Article de AFP
Dans cet article

En match amical, la Suisse, futur adversaire des Bleus à l'Euro, s'est inclinée à Dublin (1-0). Un but signé Clark en début de match (2e). Les Portugais et Cristiano Ronaldo se sont inclinés face aux Bulgares (0-1).

Ils ne sont pas encore prêts pour l'Euro. La Suisse, rapidement menée par l'Eire, s'est montrée incapable de réagir et concède un revers logique (1-0) en match amical de préparation à l'Euro 2016, vendredi à Dublin. Le futur adversaire des Bleus n'a pas forcément démérité mais a manqué de présence offensive pour obtenir un autre résultat.

Deux équipes mixtes

Les deux camps, qualifiés pour le tournoi continental en France (10 juin-10 juillet), alignaient des équipes très remaniées, et ce sont les locaux qui ont le mieux géré ce paramètre. L'Eire, qui a pris l'avantage dès la 2e minute par Clark sur corner, n'a quasiment pas eu d'autre occasion ensuite avant une frappe d'O'Kane (90). Mais même moins à l'aise techniquement, elle a tenu le choc derrière et misé sur sa combativité de tous les instants malgré l'absence de l'emblématique Robbie Keane.

Sans Shaqiri, Drmic ni Derdiyok devant, le trio Mehmedi-Seferovic-Embolo a semblé bien orphelin et confirmé que la Suisse souffrait actuellement de problèmes offensifs. Derrière, les absences de Lichtsteiner, Djourou et du capitaine Inler, écarté pour la première fois depuis bien longtemps et remplacé au coeur du jeu par Xhaka, ont fragilisé l'édifice helvète. Techniquement meilleure, la "Nati" a tenu le ballon mais elle n'a jamais donné l'impression de savoir quoi en faire, même si le remplaçant Tarashaj a manqué de peu l'égalisation (83).

Après deux victoires, puis deux nuls, l'équipe de Vladimir Petkovic concède son premier revers contre l'Eire, à quatre jours de la réception de la Bosnie. L'équipe de Martin O'Neill, victorieuse de l'Allemagne (1-0) l'automne dernier, n'a encaissé que trois buts lors de ses neuf derniers matches à domicile et peut continuer de croire en ses chances à l'Euro 2016 cet été.

Le Portugal a mauvaise mine

De son côté, le Portugal s'est fait surprendre à domicile par la Bulgarie (1-0), en match amical à Leiria. Les Portugais ont notamment vu Cristiano Ronaldo rater un penalty. Les locaux n'ont pourtant pas manqué d'occasions mais les 21 tirs, dont 11 cadrés, n'ont rien changé à l'affaire. Et c'est Marcelinho (19e), milieu offensif d'origine brésilienne, qui a inscrit le seul but du match au nez et à la barbe du Lyonnais Anthony Lopes.

0 commentaire
Vous lisez :