Getty Images

FORMULE 1 - Hamilton, fautif dans la pitlane : "Cela nous a coûté sans doute un meilleur résultat"

Fautif dans la pitlane, Hamilton s'excuse : "Cela nous a sans doute coûté un meilleur résultat"
Par F1i

Le 16/04/2017 à 19:16Mis à jour Le 16/04/2017 à 20:44

GRAND PRIX DE BAHREÏN - Lewis Hamilton (Mercedes) s'est condamné en retardant Daniel Ricciardo (Red Bull) dans la pitlane. Le Britannique a écopé de cinq secondes de pénalité. Un retard qu'il n'a pas réussi à combler.

Lewis Hamilton (Mercedes) a tout tenté. Peut-être trop. Voilà pourquoi le Britannique n'avait pas toutes les raisons d'être satisfait malgré sa deuxième place obtenue au Grand Prix de Bahreïn, ce dimanche, sur le circuit de Sakhir. Chaussés de pneus "tendre" pour son dernier relais, le triple champion du monde a attaqué sans retenue mais a finalement échoué à 6,6 secondes de Sebastian Vettel (Ferrari), incapable de résorber son retard suite à une pénalité écopée de la part des commissaires.

Le vice champion du monde en titre a subi cinq secondes de pénalité après avoir gêné la Red Bull de Daniel Ricciardo au moment de leurs premiers pitstops. Le pilote Mercedes a dû prolonger son deuxième ravitaillement, cumulant un retard finalement impossible à combler dans le dernier sprint..

"Je tiens à m'excuser auprès de l'équipe"

"Tout d'abord, félicitations à Sebastian et Ferrari pour leur grosse performance et bravo à Valtteri, de retour sur le podium. Ce fut une course difficile pour nous aujourd'hui. Je tiens d'ailleurs à m'excuser auprès de l'équipe pour ce qu'il s'est passé dans la pitlane. C'était clairement de ma faute et cela nous a coûté sans doute un meilleur résultat", a-t-il concédé. "La fin de course était assez stressante, j'ai poussé très fort pour essayer de remonter sur Sebastian mais en vain. La déception est là, perdre est toujours douloureux mais c'est comme ça. J'ai tout donné aujourd'hui et l'on tentera de revenir plus fort en Russie", a-t-il prévenu. Il accuse, désormais, un retard de sept unités sur son rival de la Scuderia, leader du championnat.

Lewis Hamilton (Mercedes) sur la piste de Sakhir lors du Grand Prix de Bahreïn 2017

Lewis Hamilton (Mercedes) sur la piste de Sakhir lors du Grand Prix de Bahreïn 2017Getty Images

0
0