Red Bull Racing

Sébastien Loeb s'offre déjà sa première victoire sur le Dakar, devant Stéphane Peterhansel

Une première victoire et la place de leader : Loeb démarre le Dakar sur les chapeaux de roue
Par AFP

Le 07/01/2016 à 08:45

DAKAR - Sébastien Loeb (Peugeot 2008 DKR) a remporté la 2e étape du Dakar, disputée entre Villa Carlos Paz et Termas de Rio Hondo lundi, en Argentine.

Sébastien Loeb (Peugeot) a remporté sa première victoire d'étape sur le Dakar lundi lors de la 2e étape, entre Villa Carlos Paz et Termas de Rio Hondo, en Argentine.

Le nonuple champion du monde des rallyes, qui découvre cette année l'épreuve, a parcouru les 387 kilomètres chronométrés de la spéciale, raccourcie en raison des conditions météo difficiles annoncées dans la région, en 3 h 45 min et 46 sec. L'Alsacien a devancé son coéquipier, Stéphane Péterhansel, de 2 min 23 sec. Le Russe Vladimir Vasilyev (Toyota) a complété le podium, à 2 min 38 sec.

Le vainqueur 2015, le Qatari Nasser Al-Attiyah (Mini), pointe lui à plus de 4 minutes sur cette étape, comme au classement général.

"C'était piégeux et je suis content d'en être sorti. Je suis un peu surpris d'être le meilleur temps du jour. On a eu un peu chaud dans un bourbier où certains sont restés bloqués", a réagi Loeb à l'arrivée de la spéciale. "La voiture, ça va, elle est dans le coup même sur ces pistes sinueuses. On va ouvrir mardi, ce sera une autre histoire, une première pour Daniel (Elena) et moi. Il faut bien apprendre", a-t-il ajouté.

Vidéo - Loeb : "C'est très encourageant pour la suite"

01:05

Soucis en série pour Mini

Stéphane Peterhansel deuxième, Peugeot signe ainsi un doublé, et plus globalement une belle performance d'ensemble pour sa deuxième année sur le Dakar après 25 ans d'absence, l'ex-motard Cyril Despres ayant pris la 7e place, à 4 minutes. Seul l'Espagnol Carlos Sainz a laissé filer un peu plus de 11 minutes, après avoir passé "13 minutes sans bouger" au niveau du km 112, moteur calé.

Mini n'a pas connu la même réussite. Le vainqueur 2015, le Qatari Nasser Al-Attiyah, a crevé et laissé échapper plus de 4 minutes. Surtout, l'Espagnol Nani Roma, victorieux en 2014, s'il n'a pas connu la même mésaventure que lors de la première étape il y a un an, quand il avait perdu près de 6 heures 30 d'entrée, s'est quand même fait piéger par la boue, ce qui le repousse au-delà de la 40e place, à plus de 46 minutes de Loeb. Embourbé au même endroit, l'Argentin Orlando Terranova s'en tire avec près d'une demi-heure de retard.

La Mini la mieux placée est finalement celle du Finlandais Mikko Hirvonen, ancien coéquipier de Loeb en WRC et également nouveau venu sur le Dakar, au 5e rang.

0
0