AFP

Coupe Davis - France-Allemagne 0-2 : Tsonga perd contre Gojowczyk, les Bleus touchent le fond

Menée 2-0 par les Allemands, la France touche le fond

Le 04/04/2014 à 21:17Mis à jour Le 04/04/2014 à 23:50

Scenario catastrophe à Nancy. A l'issue de la première journée du quart de Coupe Davis, la France est menée 2-0 par l'Allemagne. Après Julien Benneteau, Jo-Wilfried Tsonga a cédé face à Peter Gojowczyk, 119e mondial et néophyte dans cette compétition, en cinq sets et 4h20, vendredi.

Tsonga n'avait perdu que deux matches à enjeu en Coupe Davis avec les Bleus : face à Rafael Nadal en demi-finale 2011 à Cordoue et face à John Isner en quart de finale 2012 à Monte-Carlo. Vendredi, Peter Gojowczyk a réussi un exploit en dominant le Français en manque de confiance depuis le début de la saison qui n'a jamais été inspiré dans cette rencontre. Un exploit qui arrive on ne peut plus mal pour le clan français qui voit son leader flancher au pire des moments dans une partie qui s'annonçait pourtant largement à la portée des hommes d'Arnaud Clément. La dernière fois que les Français ont été menés 0-2 chez eux à l'issue de la première journée, c'était en 2006 à Pau face à la Russie de Safin et Davydenko. Au final, ils s'étaient inclinés 4-1. Pour voir la France retourner pareille situation, il faut remonter à France-Italie en 1996.

Tsonga n'a perdu qu'une seule fois son service...

D'entrée de partie, Gojowczyk a donné le ton du match en poussant son adversaire à remporter une première manche très serrée (7-5). Plaqué en fond de court, incapable de prendre l'Allemand de vitesse, Tsonga l'a peu à peu laissé revenir dans le match. Au fur et à mesure, le 119e mondial a pris le contrôle du court en entrant de plkus en plus souvent dans le terrain et contraignant le Tricolore à défendre loin derrière sa ligne de fond.

Le seul réconfort du Français : son service. Tsonga a enchaîné les jeux blancs tout au long du match, ce qui lui a valu de remporter au final plus de points que son adversaire (199 contre 186) mais n'a que trop peu réussi à convertir ses occasions de break (5/13 sur l'ensemble de la partie). En difficulté sur les mises en jeu adverses, Gojowczyk a trouvé son salut en remportant deux jeux décisifs pour pousser dans un cinquième set le Français qui a manqué deux balles de match dans le tie-break du quatrième set.

Peter Gojowczyk gewann sensationell gegen Jo-Wilfried Tsonga.

Peter Gojowczyk gewann sensationell gegen Jo-Wilfried Tsonga.Eurosport

La dernière manche est vite devenue irrespirable lorsque Tsonga a manqué deux nouvelles balles de break à deux jeux partout, puis une autre à 6-6. Et montré ses premiers signes de faiblesse sur son service, alors qu'en face, Gojowczyk a commencé à avoir des crampes tout en sortant des coups incroyables sur chaque frappe... Deux balles de match ont été effacées par le Français avec rage à 5-4.

Mais la troisième a été fatale, son coup droit envoyant la balle dans le filet et la France au fond du trou. Samedi (14h), Arnaud Clément devra envoyer deux hommes capables de supporter la pression face à des Allemands qui n'en auront aucune, eux que l'on condamnait presque avant même le début de la partie en raison de leur inexpérience à ce niveau. Mais vendredi soir, c'est bien la bande de Carsten Arriens qui dormira sur ses deux oreilles.

0
0